Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

BMP-1 (URSS)

, par



BMP-1

Type : véhicule de combat d’infanterie motorisée.
Equipage : 3 + 8 hommes.
Armement : un canon de 73 mm ; une mitrailleuse coaxiale PKT de 7,62 mm ; une rampe de lancement pour missile antichar ATGW « Sagger ».
Blindage :
maximum 14 mm.

Dimensions :

longueur : 6,30 m ;
largeur : 3,05 m ;
hauteur : 1,83 m.
Poids en ordre de combat : 12 t
Pression au sol : 0,57 kg/crn2.
Puissance massique : 22,7 ch/t.
Moteur : Modèle V-6 6 cyl. en ligne diesel refroidi par eau, développant 284 ch à 2 000 tr/mn.
Performances :
vitesse sur route : 60 km/h ;
vitesse sur l’eau : 8 km/h ;
autonomie : 500 km ;
obstacle vertical : 1,10 m ;
coupure franche : 1,98 m ;
pente : 60%.
Temps de service : introduit en 1967. Utilisé par l’Allema­gne de l’Est l’Egypte, l’Irak, la Libye, la Pologne, la Syrie, la Tchécoslovaquie, l’Union soviétique.

Le BMP-1 soviétique fut le tout premier véhicule de com­bat d’infanterie motorisée au monde. Auparavant, certaines armées utilisaient le transporteur de troupe blindé (tel le M113 américain) pour amener leurs fantassins sur le champ de bataille. Arrivés sur place, les soldats quittaient le véhicule pour combattre à pied. Le véhicule de combat d’infanterie motorisée possède l’avantage de permettre aux fantassins d’utiliser leurs armes sans quitter le véhicule puisque celui-ci est pourvu de trappes de tir tant sur les côtés qu’à l’arrière. De plus, plus puissamment armé que le transporteur de troupe standard, il peut s’attaquer à des blindés légers aussi bien qu’à l’infanterie. Introduit dans l’armée soviétique en 1967, le BMP-1 a été exporté, depuis, vers plusieurs pays dont l’Egypte et la Syrie qui l’ont utilisé pendant la guerre du Yom Kippour, en 1973.

La coque est un assemblage tout en acier corroyé. Le chauffeur est à l’avant à gauche, le commandant se trou­vant derrière lui et le moteur à sa droite. La tourelle est au centre du véhicule, le compartiment de la troupe à l’arrière. Les huit fantassins accèdent au véhicule par une double porte arrière dont les battants contiennent une réserve de carburant En outre, il y a quatre écoutilles au-dessus du compartiment de la troupe.
La tourelle du BMP-1 équipe également le nouveau véhicule BMD (rubrique suivante) Elle est armée d’un canon de 73 mm à âme lisse alimenté par un magasin de 30 obus. Le canon tire le projectile HEAT ou le HE à ailettes stabilisatrices ; sa portée réelle maximum est de 1 500 m.

La tourelle permet un tir en azimut de 360° et le canon offre un tir en site de 5° à+20° Une mitrailleuse de 7,62 mm est jumelée au canon L’emport en munitions pour cette arme est de 1 000 cartouches. Une rampe de lancement pour le missile antichar AT-3 « Sagger ATGW est montée sur le canon. Ce missile a une portée maximum de 3 000 m ; le BMP-1 emporte cinq « Sagger ».

Outre les fusils AKMS et la mitrailleuse légère des fantassins, il y a également à bord un missile sol-air (SAM) SA-7 « Grail » pour la défense antiaérienne rapprochée. Totalement amphibie, le BMP-1 est propulsé sur l’eau par ses chenilles. Comme la plupart des véhicules modernes, il est doté d’un système NBC qui lui permet d’évoluer dans une zone contaminée. Il possède un équipement complet de vision nocturne, dont des phares de conduite infrarouges et des projecteurs infrarouges pour le commandant et le canonnier.

Le BMP-1 a été conçu pour opérer conjointement avec le char de combat principal T-62 pour former une équipe chars-infanterie. En cas de besoin, cependant, il peut agir indépendamment car il est le véhicule de combat d’infanterie motorisée le plus puissamment armé qui soit. Mais, au sein de l’armée soviétique, le rôle que pourrait réellement jouer le BMP-1 sur le champ de bataille est très controversé.


sources l’encyclopedie des blindés ed. Elsevier Séquoia 1978

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.