Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

M113 (USA)

, par


M113, M113A1, M106, M132, M163 et variantes
Type : véhicule transporteur de troupe.
Equipage : 2 hommes + 11 combattants.
Armement : une mitrailleuse Browning .50 (12,7 mm).
Blindage :
minimum 12 mm ;
maximum 38 mm.

Dimensions :

longueur : 4,863 m ;
largeur : 2,686 m ;
hau­teur : 2,5 m.
Poids en ordre de combat : 11,15 t
Pression au sol : 0,55 kg/cm2.
Moteur : General Motors Model 6V53 6 cyl. diesel refroidi par eau, développant 215 ch à 2 800 tr/mn.

Performances :

vitesse sur route : 67,6 km/h ;
vitesse sur l’eau : 5,8 km/h ;
autonomie : 483 km ;
obstacle vertical : 0,61 m ;
coupure franche : 1,68 m ;
pente : 60%.
Temps de service : introduit en 1960 dans l’armée amé­ricaine. Egalement employé par l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, la Bolivie, le Brésil, le Cambodge, le Canada, le Chili, la Corée du Sud, le Danemark, l’Equateur, l’Espagne, l’Ethiopie, le guatemala, la Grèce, Haiti, l’Iran, Israël, l’Italie, le Laos, le Liban, la Libye, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, le Pakistan, les Pays-Bas, le Pérou, les Philippines, la Somalie, la Suisse, la Thai­lande, la Turquie, l’Uruguay et le Vietnam.

Au début des années 1950, l’APC standard de l’armee américaine était le M75, que suivit le M59 en 1954 Ni l’un ni l’autre ne donnaient satisfaction et en 1954, l’on mit en chantier une nouvelle série de véhicules.

En 1958, deux prototypes étaient achevés, le T113 (coque en aluminium) et le T11 7 (coque en acier). Une version modifiée du T113, le T/ /3E1, reçut l’approbation officielle à la mi-1959 et la production démarra en 1960 à l’usine de la FMC à San Jose, Californie. Le véhicule est toujours fabriqué, la pro­duction totale à ce jour dépassant les 60 000 unités L’engin est également construit en Italie par la société Oto Melara qui en a sorti 4 000 autres exemplaires pour l’armée italienne et pour l’exportation.

En 1964, le M113 fit place sur les chaînes au M113A1, identique à son prédé­cesseur mais équipé d’un moteur diesel plutôt que d’un moteur à essence. Le M113A 1 trouve un autre avantage dans son rayon d’action plus élevé. Cet engin a l’honneur d’être le premier véhicule de combat au blindage d’alumi­nium.

Le chauffeur est assis à l’avant gauche de la coque. le moteur est à sa droite. L’écoutille du chef de bord se place au centre du toit et le compartiment de la troupe à l’arrière de la caisse. Une grande rampe à l’arrière de la caisse offre une voie d’accès et de sortie aux fantassins qui peuvent également utiliser une écoutille dans le toit de leur com­partiment. Le véhicule de base est en principe armé d’une .50 Browning sur pivot, approvisionnée à 2 000 coups

Le M113 est totalement amphibie, propulsé dans l’eau par ses chenilles. Les phares IR font partie de l’équipement stan­dard. La FMC a mis au point toute une gamme de kits amé­liorant les possibilités tactiques du véhicule : un kit sanitaire. un kit de protection NBC, un kit de chauffage, un kit pour travaux de campagne permettant de monter une lame de bulldozer, divers modèles de boucliers pour la mitrailleuse. etc.

Les variantes formant la famille du M113 sont aujourd’hui plus nombreuses que pour tout autre engin de combat et l’espace qui nous est imparti nous oblige à ne mentionner que quelques-uns des modèles les plus importants.

Le M577 est le modèle PC, au toit surélevé, sans armement
Deux porte-mortiers montent respectivement la pièce de 81 mm (M125) et celle de 101 mm (M106).
Le modèle lance-flammes, désigné M132A1, ne s’emploie que dans l’armée américaine.
Le modèle de dépannage, M806A1, monte à l’arrière un treuil et des bêches de stabilisation.
Le modèle antiaérien porte le nom de Vulcan Air Defense System ou M163 ; son armement consiste en une pièce sextuple de 20 mm General Electric.
Le ravitailleur chenillé M548, dérivé du châssis M113, peut transporter une cargaison de cinq tonnes et est probablement amphibie.

Cet engin compte de nombreuses variantes, dont le M727, qui porte trois missiles sol-air « Hawk », et le M730, armé de quatre missiles sol-air à courte portée « Chaparral ».
Une autre version encore, le M752, monte le système de missiles tactiques « Lance », tandis que le M688 emmène deux projectiles de réserve.

La British Aircraft Corporation vient de mettre au point un modèle équipé de huit SAM Rapier » en position de tir et cet engin est aujourd’hui en production pour l’armée iranienne.

De nombreux pays ont adapté le M113 de base à leurs besoins spécifiques. Par exemple, l’Australie lui a donné soit la tourelle de l’auto blindée britannique Saladin soit la tourelle de l’auto blindée américaine Cadillac Commando ; aujourd’hui même, on essaie un M113 équipé de la tourelle du CVR(T) Scorpion britannique. Les Allemands et les Hollandais ont modifié le véhicule pour lui adjoindre le système britannique de localisation de mortiers par radar « Green Archer ».

La Bundeswehr n’a pas adopté le porte-mortier M113 standard de l’armée américaine, mais a doté beaucoup de ces véhicules du mortier de 120 mm Tampella.
Les Allemands de l’Ouest disposent aussi de plusieurs véhicules assurant la conduite de tir. L’US Army emploie également le M113 à tracter le système d’engins téléguidés antichars « Tow ».

La FMC a perfectionné encore le M113 pour en faire le MICV aujourd’hui en production pour l’armée hollandaise. Cet engin monte sous tourelle un canon de 25 mm et une coaxiale de 7,62 mm et comporte des trappes de tir dans les parois latérales et arrière de la caisse. Le véhicule de reconnaissance Lynx, ou M113 1/2, utilise de nombreuses composantes de l’APC M113 ; ce modèle est employé par le Canada et les Pays-Bas.


l’encyclopedie des blindés ed. Elsevier Séquoia 1978

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.