Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Bataille du Jutland

« La flotte britannique est comme la reine sur l’échiquier. Elle demeure en arrière, mais contrôle toujours le jeu. Elle est l’arbitre décisif en mer ; vous la perdez, vous perdez la partie. »
Lord Chatfield, amiral de la flotte

La citation ci-dessus pourrait à elle seule résumer le coeur de la stratégie derrière la bataille du Jutland, le 31 mai et 1er juin 1916. Le Jutland fut une confrontation au sommet entre les flottes allemande et anglaise, un véritable cloc des titans. Mais à la différence de ce qui s’est passé dans notre histoire alternative, cette bataille a brisé la flotte allemande jusqu’à l’issue de la guerre.

Depuis Trafalgar, depuis la victoire de Drake sur l’Armada espagnole, l’Angleterre contrôlait les mers du globe. La domination marine des Anglais permit la création de son vaste empire colonial, et donna à l’Angleterre une influence inégalée dans le domaine du commerce international. Des années avant 1914, le gouvernement allemand avait décidé que le seul moyen de devenir une grande puissance coloniale était de construire une flotte pouvant rivaliser avec celle de l’Angleterre. L’Angleterre vit les ambitions allemandes d’un mauvais oeil, et la course aux armements commença.

Les bâtiments de chaque flotte reflétaient les philosophies de conception de leur nation. Les Britanniques mettaient en valeur une grande vitesse et une artillerie puissante, aux dépens de la qualité du blindage, tandis que les Allemands privilégiaient le blindage aux dépens du reste.

Au commencement de la première guerre mondiale, la flotte allemande était devenue très puissante, mais la flotte britannique comptait le double de bâtiments ; Si la technologie allemande était supérieure, la supériorité numérique anglaise leur donnait un avantage écrasant dans tout conflit de longue durée. De plus, les navires allemands devaient obligatoirement passer par la Manche ou la mer du Nord pour rejoindre l’Atlantique. La position de la Grande-Bretagne lui permettait de bloquer totalement la flotte allemande.

sources :www.gecos.dz

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.