Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Les Thraces

, par

Les Thraces étaient un peuple indo-européen (thraco-illyrien) dont les membres partageaient un ensemble de croyances, un mode de vie et parlaient la même langue avec des variations et dialectes. Leur civilisation, encore mal connue, s’est épanouie du III° millénaire au III° siècle av. J-C. Leur culture, orale, faite de légendes et de mythes se différencie de celle des autres peuples de ce temps par la croyance en l’immortalité "orphisme thrace" rapporté par Hérodote

Les Thraces vécurent sur un vaste territoire européen entre la mer Noire (le pont Euxin) à l’est, la rivière Strouma (Strymon) à l’ouest, les Carpathes septendrionales au nord (Daces), la mer Egée au sud, ainsi que dans le sud-ouest de l’Asie mineure (Phrygiens). Mais ils avaient leurs origines en Asie centrale (Bactres, Massagètes). Ils s’étendirent au cours de l’histoire sur les régions suivantes :

Roumanie, Moldavie, Bulgarie, nord-est de la Grèce, Yougoslavie, Turquie (partie européenne et Asie Mineure occidentale), Autriche, Hongrie, Allemagne, Tchécoslovaquie, Pologne, Ukraine (jusqu’au Dniepr), Volga inférieure et Tadjikistan.

En général, on admet que les Thraces du sud du Danube étaient plutôt composés de plusieurs tribus et que ceux du nord ont pu créer en Dacie un état puissant et une civilisation propre partageant les mêmes langue et coutumes, qui fut pendant plus d’un siècle le plus important ennemi de l’Empire romain (en alliance avec les Goths, tribus germaniques et autres).

Origines

Les avis des historiens diffèrent à propos de la date d’arrivée des Thraces. Une première hypothèse considère que les Thraces sont présents dans la région des Balkans plus de 5000 ans avant JC. Il n’y aurait alors pas eu de réelle rupture depuis le néolithique chez ce peuple. Leur société se serait complexifiée au fur et à mesure.
La seconde hypothèse veut que les Thraces ne soient venus des steppes ukrainiennes que vers le début du IIe millénaire av. J.-C.

Époque Mycénienne

C’est l’époque des rois anonymes décrits par Homère dans l’Iliade. Dés le III° millénaire av.J-C les Thraces, l’un des peuples indo-européens les plus anciens d’après les linguistes présentent une société très hiérarchisée gérée par les soldats et les prêtres. Sur chaque territoire il existe un souverain.

Cette civilisation tout à fait spécifique s’est créée dans une vaste zone du sud-est européen à la population sédentaire mais en contact avec les "cultures des steppes". Durant cette période les Thraces n’ont eu que peu de contacts avec les autres grandes civilisations.

En l’absence d’écrits, les trésors des rois et des aristocrates permettent une approche de la culture Thrace. Le service cultuel de Valchistan, les trésors de Panayot Hitovo et de Kazitchéné donnent la preuve du pouvoir politique et économique des premiers souverains thraces anonymes ainsi que de l’originalité, de la technologie et de la maîtrise artistique de leurs orfèvres.

Royaumes Thraces : des états religieux [modifier]

Alors que disparaît la civilisation mycénienne et qu’apparaissent les cités grecques, les Thraces gardent la même organisation. Les royaumes sont gouvernés par des dynasties de rois-prêtres (Polistes) à la tête de troupes de cavaliers aristocrates (Tarabostes) et de paysans guerriers (Comates). Les nombreuses résidences fortifiées correspondent à des capitales temporaires, quand le roi y réside.

Les paysans sont libres. Les fouilles archéologiques sur un marché du V° siècle av.J-C (près de Krastevitch) n’ont pas permis de découvrir d’atelier. Mais les mines, la métallurgie, le travail des métaux étaient des monopoles royaux et les ateliers étaient à la cour du roi.

L’influence grecque

A partir du VI° siècle av.J-C l’aristocratie thrace, surtout les Besses et les Odryses ont des échanges avec les Grecs et même utilisent l’alphabet grec pour des écrits non encore déchiffrés.

Hérodote a dit :La nation des Thraces est, après celle des Indiens, la plus importante du monde. S’ils avaient un seul roi et s’ils pouvaient s’entendre entre eux, ils seraient invincibles et, d’après moi, beaucoup plus puissants que toutes les nations.

A cette époque les Thraces sont refoulés de leur frontière ouest sur l’Adriatique par les Illyriens puis par les Macédoniens. La région côtière formant leur frontière sud déjà colonisée par les Grecs est conquise par les Perses de Darius Ier en 515 av.J-C. puis repasse sous le contrôle des Athéniens.

Sitalkès, le roi des Odryses (le plus puissant des royaumes thraces de cette période) est l’allié des Athéniens dans la guerre du Péloponnèse. Après sa mort commence une période de déclin malgré les essais d’unification de la Thrace sous Cotys Ier et Kersobleptès.

Philippe II de Macédoine puis Lysimaque étendent la domination macédonienne sur la Thrace méridionale puis sur la majeure partie du territoire. Mais les Odryses continuèrent la lutte contre Lysimaque proclamé roi de Thrace puis contre ses successeurs Séleucos, Ptolémée Kéraunos, les Attalides de Pergame.
La Ligne Jireček (du nom de l’historien qui l’a déterminée Konstantin Josef Jireček) montre les zones de romanisation (au nord) et d’héllénisation (au sud) des Thraces
La Ligne Jireček (du nom de l’historien qui l’a déterminée Konstantin Josef Jireček) montre les zones de romanisation (au nord) et d’héllénisation (au sud) des Thraces

De la période romaine à nos jours

En 168 et 133 av.J-C la Thrace passe sous domination romaine et le royaume des Odryses reste fidèle à Rome, sûrement en raison de la menace des Daces sur le Danube. Mais d’autres s’y opposent et sont soumis par la force. De nombreux Thraces sont pris comme esclaves : leur caractère rebelle et combatif les destine fréquemment à la carrière de gladiateurs (le plus connu d’entre eux est Spartacus).

En 46 est créée la province romaine de Thrace. La romanisation des Thraco-illyriens (du moins, au nord de la ligne Jireçek) les transforme en Dalmates et en Valaques (latins orientaux). Une colonie grecque au nom thrace de Byzance (Byza = rivage, coteau) est choisie pour être la capitale de l’Empire romain d’orient sous le nom de Constantinople.

Mais l’invasion des Goths en 376 commence une série de guerres qui transforme cette région en champ de bataille : pour ne citer que les plus marquantes, après les passages des Huns et des Avars, l’occupation par les Slaves et l’affrontement des Bulgares et des Byzantins s’achève par une slavisation de plus en plus marquée des pays jadis thraces. La Thrace n’est plus qu’une région géographique.

Les Turcs annexent toute la Thrace en 1389, puis encerclent et prennent Constantinople en 1453. Leur domination dure jusqu’en 1878. Se crée alors en Thrace septentrionale la province autonome de Roumélie-Orientale réunie à la Bulgarie en 1885. Durant la 1° guerre balkanique (1912) la Thrace est prise par les Bulgares, disputée entre Bulgares et Grecs, en partie rendue aux Turcs par le traité de Constantinople du 29 septembre 1913. Les frontières ont changé plusieurs fois mais finalement la Thrace reste partagée entre ces trois pays, dont deux (Bulgarie et Grèce) sont aujourd’hui membres de l’Union Européenne, et le troisième (Turquie) candidat.

Liste des peuples thraces

Les Thraces étaient composés de plusieurs centaines de peuples différents selon les témoignages, sans qu’on puisse savoir qui sont ces peuples.

Les quatre principales tribus était les Odryses, les Gètes, les Triballes et les Daces. On trouve la première mention des Thraces dans l’Iliade d’Homère. Ils sont alors les alliés des Grecs assiégeant Troie. Les Thraces étaient réputés être de très bon cavaliers, ainsi que des orfèvres de grande qualité.

On sait que sans doute, le plus important et le plus puissant des peuples thraces, que les Grecs appelaient Gètes et les Romains Daces, était composée de plusieurs tribus, capables de se réunir en temps de guerre dans un seul état centralisé, ce qui faisait leur puissance comme contre-pouvoir face à l’Empire romain (falsifications massives des monnaies romaines par exemple).

Les autres Thraces, où qu’ils aient habité, semblent avoir été tous conquis par l’Empire romain très tôt et assimilés très vite, ne pouvant pas opposer une aussi grande résistance (surtout ceux de Mésie).

* Bessi

* Bisaltae

* Bithyniens

* Bottiaeans (Battaei)

* Cicones

* Daces :

o Apuli

o Carpes - Sur les pentes orientales des Carpates (Carpathes)
o Costoboci - Ukraine occidentale (Galicie) et Moldavie
o Suci - en Valachie occidentale (Olténie)
* Dii

* Edoni

* Gètes

* Maedi

* Moesi

* Nipsaeans

* Scyrmiadae

* Satrae

* Thyni

* Trausi

* Triballi

Les tribus suivantes avaient une composante Thrace :

* Agathyrsi (tribu Scythe, ou Thraco-Scythe)

* Dardani (mélangés aux Illyriens et probablement aux Paioniens)

* Scordisques (Celto-Thraces)

Thraces célèbres

* Orphée, héros légendaire de la mythologie grecque, fils du roi de Thrace Œagre et de la muse Calliope. Il est le fondateur mythique d’un mouvement religieux appelé orphisme.

* Spartacus fut un gladiateur Thrace qui mena un soulèvement d’esclaves dans l’actuelle Italie.

* Burebista était l’un des plus grands rois Daces. Il réussit à confédéreer les populations thraces depuis la rivière Hercinica (l’actuelle Moravie) à l’ouest, jusqu’au Boug méridional à l’est.

* Décébale, dernier roi Dace : battu par Trajan, il s’est suicidé avec toute sa cour.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.