Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Colbert-Chabanais, Pierre-David dit Édouard, baron

, par

18 octobre 1774 (Paris) - 28 décembre 1853 (Paris)

Portrait

Volontaire au 7e bataillon de Paris, Colbert-Chabanais fait une rapide carrière sur le Rhin puis en Vendée : sous-lieutenant de hussards en 1795, il est toutefois suspendu par Hoche au début de 1796 en raison de ses sentiments royalistes. Il recommence une camère comme commissaire des guerres provisoire à l’armée d’Orient. De retour en France, il est capitaine des mamelouks de la garde en 1802, aide de camp de Junot puis de Berthier. A la Grande Armée en 1805, blessé à Austerlitz, colonel de hussards à la fin de 1806 après un détour par 1’1talie, il est à Heilsberg et à Friedland, à nouveau blessé le 17 juillet 1807. Général de brigade à la veille de la guerre de 1809 contre l’Autriche, il charge à la tête de la cavalerie légère à Amstetten (5 mai), à Raab (14 juin), est blessé à la tête à Wagram. Baron de l’Empire, il est en Hollande en 1810, en Allemagne en 1811. Il fait la campagne de Russie à la tête des lanciers rouges de la garde. Il se distingue à Bautzen, lors de la campagne de Saxe, est nommé général de division en novembre 1813, livre les dernières batailles durant la campagne de France : La Rothière ( Ier février), Champaubert (10 février), Montmirail (11 février). Arcis-sur-Aube (20 mars 1814). A la tête des lanciers de la garde, il chargera aux Quatre-Bras et à Waterloo où il recevra une dernière blessure. Emprisonné à la seconde Restauration, il sera nommé inspecteur général de cavalerie en 1826 et suivra le duc de Nemours dans l’expédition de Constantine, dix ans plus tard. Un des derniers survivants des guerres de l’Empire, le général Colbert-Chabanais assistera à la naissance du second Empire. Il a son nom inscrit sur l’arc de triomphe de l’Étoile.


sources Histoire et Dictionnaire du consulat et de l’empire A Fierro A palluel guillard J Tulard ed Bouquins 1995

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.