Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Légende arthurienne

, par

La matière de Bretagne est le nom donné à l’ensemble des textes écrits au Moyen Âge autour des légendes bretonnes, notamment celles du cycle arthurien. Elle représente la tradition celtique, par opposition à la tradition carolingienne de la matière de France et aux traditions latines et antiques de la matière de Rome.

Le poète Jean Bodel (1165-1210) a écrit qu’il existait trois matières : "Celles de France, de Bretagne et de Rome. Ces trois matières ne se ressemblent pas. Les contes de Bretagne sont tellement irréels et séduisants ! Tandis que ceux de Rome sont savants et chargés de signification et que ceux de France voient chaque jour leur authenticité confirmée !"

La matière de Bretagne ne présente pas l’unité de composition qui caractérise l’Iliade ou l’Odyssée par exemple. Il n’existe pas une légende arthurienne, mais des légendes arthuriennes, entre autres. Cela est dû aux nombreux auteurs qui ont assemblé ces traditions au cours des siècles, depuis les premiers moines collecteurs jusqu’aux écrivains qui l’ont enrichie, comme Chrétien de Troyes ou plus récemment Xavier de Langlais. Ainsi le nom des personnages et les circonstances de leur vie (jeunesse, hauts faits, mort) varient d’une époque à l’autre, d’un pays à l’autre. Il existe cependant une unité de lieu : le royaume mythique de Bretagne (Angleterre, Pays de Galles et Bretagne continentale), et une approximation de l’époque : le VIe siècle, soit après la chute de l’empire romain d’Occident, à l’époque des grandes invasions. Il ne s’agit donc pas de personnages médiévaux, même si leur popularité en France a été portée par des écrivains du Moyen Âge.


Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Messages et commentaires

  • Je trouve que c’est très bien expliquer. Il y a tout ce qu’on cherche,c’est vraiment bien organiser.

    Répondre à ce message
    • Bonjour,

      L’article est très interessant, mais il me semble qu’il y a une inexactitude, vous dites que cela se passe au VIème siècle après la chute de l’empire romain, et que ce n’est donc pas médiéval, pour moi au contraire, c’est médiéval puisque ce qui marque le début d u moyen-âge c’est la chute de l’empire romain d’occident vers 472 après JC.

      Cdlt,

      Répondre à ce message
  • Bonjour,

    Cet article est très intéressant, cependant il y manque une explication quand aux nombreuses légendes arthuriennes. En effet, à cette époque les textes écrits non pas tous étaient finalisés où étaient repris par d’autres auteurs. C’est le cas pour Chrétien de Troyes qui n’a pas finalisé son oeuvre (un des ouvrages sur la quête du Graal il me semble), par ailleurs pour l’épôque évoqué les récits arthuriens étaient transmis par oral en majorité et les personnages des légendes ont eu leurs noms modifiés selon le narrateur ( fraçais ou anglais).

    Répondre à ce message

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.