Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

North American (Rockwell) F-100 Super Sabre

, par


Au début des années cinquante, la longue série de « pur-sang » lancés dans le ciel par la North American s’enrichit d’un nouvel et exceptionnel exemplaire : le Super Sabre. Dans le monde occidental, cet avion inaugura l’ère du chasseur supersonique et, bien que dérivé de son prédécesseur direct, le F-86 Sabre, se présenta sous la forme d’une machine entièrement différente. Construit à 2 294 exemplaires issus de quatre versions de base, il entra en service en 1954 et y resta pendant dix-huit ans, jusqu’en 1972, terminant son intense carrière opérationnelle au Viêt-nam.
La North American mit le projet en route en février 1959 avec l’intention de perfectionner le F-86 Sabre et d’en faire une machine supersonique. Mais la phase opérationnelle du programme ne commença que deux ans plus tard lorsque l’USAF — à la recherche de nouveaux avions de combat capables d’intervenir efficacement dans le conflit coréen autorisa la construction de deux prototypes, appelés YF-100A. Réalisé et équipé en grand secret, le premier de ceux-ci vola le 25 mai 1953. Dès son baptême de l’air, il démontra ses grandes capacités et dépassa facilement la vitesse du son.
Le Super Sabre était un avion relativement sophistiqué pour son époque, capable d’exploiter. pleinement la grande puissance du turboréacteur J57 qui le propulsait. Ainsi, le 29 octobre 1953, aux mains du chef pilote d’essai de la base USAF d’Edwards, F.K. Everest, le prototype YF-100A conquit, en volant à quelques dizaines de mètres d’altitude, le record absolu de vitesse à la moyenne de 1 214,28 kilomètres à l’heure. Ce même jour, vola aussi le premier des 203 exemplaires de la première version de production, la F-100A.
Une série d’accidents graves retardèrent malheureusement l’emploi opérationnel de ces machines et provoquèrent, en novembre 1954, l’arrêt des vols, dans l’attente d’une enquête technique. Les ingénieurs de la North American menèrent celle-ci rapidement et, en un peu plus de trois mois, parvinrent à déterminer les causes des problèmes survenus et à en introduire les solutions directement sur les chaînes de montage (outre de petites modifications de détail, ils agrandirent la surface des plans verticaux et augmentèrent légèrement celle des ailes). Tandis que se poursuivait la production de la première version, l’USAF autorisa, en février 1957, la construction d’un chasseur-bombardier, appelé F-100C, caractérisé surtout par des ailes renforcées, par un moteur plus puissant, par une capacité en carburant plus grande et par la possibilité d’être ravitaillé en vol. Le premier F-100C vola le 17 janvier 1955 et la livraison aux détachements des premiers 476 exemplaires réalisés commença six mois plus tard. En dépit d’une augmentation de poids, ces avions se montrèrent plus rapides encore que les précédents. Le 20 août 1955, un F-100C battit un autre record mondial de vitesse, à la moyenne de 1 322,81 kilomètres à l’heure.

Un mois auparavant, les Américains avaient mis en route la production de la troisième version de ’ base, la F-100D. Celle-ci présentait des changements importants dans la structure, dans l’appareillage et l’électronique de bord, ainsi que dans l’armement qui, en plus des bombes nucléaires tactiques déjà prévues sur les appareils précédents, comprenait aussi des missiles air-terre et air-air. Le premier F-1000 vola le 24 janvier 1956 et la production totalisa 1 274 exemplaires, répartis entre les usines North American de Los Angeles et de Columbus (Ohio). Le dernier modèle du Super Sabre servit à l’instruction opérationnelle et, comme tel, était un biplace. Le premier F-100F vola le 3 août 1956 et la production des 339 exemplaires se poursuivit jusqu’au mois d’octobre 1959.
Les Super Sabre équipèrent également les forces aériennes de quelques pays alliés : la Chine nationaliste (80 F-100A adaptés à la version D), la Turquie (260 F-100C), le Danemark et la France.

Engagements

Le Hun accomplit la plupart de ses missions pendant la guerre du Viêt Nam. Après avoir été une nouvelle fois modernisé au niveau électronique, radio et navigation, il fut utilisé ensuite en tant que bombardier, chasseur, avion de reconnaissance et avion d’attaque au sol. Au total, l’armée de l’air américaine perdit 243 F-100 au Viêt-Nam, dont 198 au combat.

Les F-100 turcs ont participé à l’opération Attila (invasion de Chypre en 1974). Un F-100F turc a été abattu le 17 septembre 1983 par un missile Matra R530 tiré par unDassault Mirage F1 irakien à la suite d’une violation de frontière.

dates

date de mise en service : 1953
date de fin d’utilisation : 1970
Nombre construits 2 294

Nationalités

Constructeur : USA

- Utilisateurs :

  • USA
  • France
  • Canada

Catégories

- Chasseur Bombardier

Données Techniques et Performances

- Envergure : 11,81 m ;
- Longueur : 15,10 m,
- Hauteur : 4,26 m.
- Poids : 9 285 kg,
- Poids Maximum : 15 800 kg
- Charge Maximum :
- Surface :

- Altitude Maximum : 13 720 m
- Autonomie : (deux réservoirs de 1 420 I) 2 415 km.
- Vitesse Maximum : 1 390 km/h, Mach 1,31 en alti­tude
- Vitesse Ascentionelle : 4 900 m/min
- Plafond pratique :
- Vitesse de croisière :

Motorisation (moteurs ou réacteurs)

- un turboréacteur Pratt & Whitney J57 à postcombustion, (la plupart des A) J57-7 de 6 576 kg ;

Armements

- 4 canons M-39E de 20 mm à 200 coups
- pylônes pour 2 réservoirs supersoniques de 1 420 I et 4 points d’ancrage supplémentaires (rarement utilisés) pour charge de 1 816 kg ; (C, D) 2 réservoirs et 6 pylônes pour charge de 3 402 kg ; (F) 2 réservoirs et charge maxi de 2 722 kg.


sources Multiguide aviation Elsevier 1979

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.