Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Convair F-106B Delta Dart

, par

Tandis que la production des F-102A se poursuivait à plein rythme, la Convair étudia la possibilité de construire une version améliorée et plus puissante du Delta Dagger. Au départ, le nouvel avion reçut le nom de F-102B mais, en réalité, il se révéla tellement différent qu’il prit bientôt une nouvelle dénomination : F-106 Delta Dart. Le prototype vola pour la première fois le 26 décembre 1956 et, à la fin des essais, vu les caractéristiques exception­nelles de la machine, les Etats-Unis mirent immédiatement l’appareil en production et l’appelèrent F-106A.

Bien que le F-106A possédât la même aile que le F-102, il pré­sentait certaines modifications dont les plus importantes avaient trait à la struc­ture du fuselage, qui contenait le nouveau turboréacteur Pratt & Whitney J75 de 11 130 kg de poussée, de moitié plus puissant que le J57 du Delta Dagger. Mais le nouveau moteur et l’exceptionnelle augmentation des performances créèrent d’autres problèmes aérodynamiques qui, pour être résolus, obligèrent les ingé­nieurs à effectuer un travail très poussé sur les structures de l’avion. Ils perfection­nèrent ainsi les systèmes électroniques de bord et en augmentèrent la puissance et, lorsque le Delta Dart commença à entrer en ligne en juillet 1959, il se révéla la machine de combat la plus puissante et la plus moderne de l’Air Defence Com­mand. La production se poursuivit jusqu’à la fin de 1960 et, outre les 277 F-106A, comprit également 63 exemplaires d’un second modèle biplace, le F-106B.

Les Etats-Unis réalisèrent ces appareils pour remplir le rôle d’avions d’instruction opé­rationnelle, en plus de leur emploi d’inter­cepteur « tout temps« : ils conservèrent en effet toutes les capacités des mono­places. Les techniciens modernisèrent à plusieurs reprises l’avionique, l’armement et l’appareillage de bord des F-106, qui se trouvaient encore en service de première ligne en 1976. Entré autres et pour la pre­mière fois, bon nombre de ces avions se virent équipés d’un canon rotatif de 20 millimètres type Gatling, à bouches multiples.

dates

date de mise en service : 1958
date de fin d’utilisation : 1988

Constructeur : USA

Utilisateurs : USA


Catégories : Chasseur

Données Techniques et Performances

Envergure : 11,66 m
Longueur : 21,58 m.
Hauteur : 6,18 m
Poids :
Poids Maximum : 15 876 kg

Altitude Maximum  : 16 765 m
Autonomie : 925 km
Vitesse Maximum : 2 454 km/h à 12 190 m d’altitude

Motorisation (moteurs ou réacteurs)

- chasse-instruction Année : Moteur : turboréacteur Pratt & Whitney J75-P-17 de 11 130 kg de poussée

Armements

- 1 canon rotatif de 20 millimètres type Gatling, à bouches multiples
- 4 missiles AA


sources Multiguide aviation Elsevier 1979

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.