Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

MGB (Motor Guns Boat ) classe Fairmile D

, par

Déplacement : 90t

Dimensions : Longueur : 33.53 m Largeur : 6.40 m Tirant d’eau : 1.58

Propulsion : 4 moteurs à essence développant 5 000 ch et entraînant 4 arbres.
Vitesse : 29 nd

Armement(s)...

2 pièces de « 6 » simples, 1 canon jumelé de
20 mm, 2 mitrailleuses jumelées de 12,7 mm et (en option)
4 torpilles de 457 mm.
Équipage : jusqu’à 30 officiers et matelots.

Les Britanniques savaient dès avant la guerre que les MTB, avant d’atteindre un objectif, auraient probablement du mal à percer la défense d’une escorte résolue, surtout si cette escorte était composée de S-Boote. Pour ce type d’opération, la Royal Navy avait donc besoin d’un bateau plus puissamment armé, mais cependant rapide, pour détourner l’attention des vedettes allemandes, défendre les MTB et leur permettre de se concentrer sur leur cible principale. Il fallait également un bateau capable de protéger les convois contre les S-Boote en l’absence d’une escorte de destroyers. Comme nous l’avons mentionné plus haut, quelques-uns des BPB Masby disponibles furent réarmés afin de remplir temporairement cette fonction d’appui, mais les projets à plus long terme amenèrent le développement du Fairmile D et de la canonnière à vapeur.
Plus longue de moitié que le MTB standard, la classe D possédait une coque inhabituelle : en forme de V et plutôt plate à l’arrière, elle s’arrondissait à l’avant, la transition entre ces deux parties prenant la forme d’une arête prononcée qui jouait un rôle utile contre les projections d’eau. Grâce à cette coque hybride et à l’augmentation de leur longueur, les Fairmile D pouvaient opérer par mer plus agitée sans être trop malmenés. La l’ardeur de l’arcasse permit l’installation d’un système propulsif à quatre arbres ; les hélices de plus faible diamètre réduisirent le tirant d’eau, mais cette caractéristique était plutôt due à la puissance des moteurs disponibles qu’à des exigences de construction. Les premières unités étaient à commande directe, mais une boîte de vitesses fut montée ultérieurement, ce qui améliora à la fois le rendement et la rapidité. Les conditions difficiles dans lesquelles étaient déployés ces bâtiments mirent en évidence les faiblesses de la fabrication en grande série appliquée à un modèle en bois de cette taille, et les quelque deux cents Fairmile D qui furent produits entre 1942 et 1944 durent faire l’objet de fréquentes réparations et consolidations. L’armement, officiel ou non, variait beaucoup, ces bateaux étant utilisés comme MGB (90 t de déplacer’ MTB (95 t) ou MGB/MTB (1( Sous cette dernière forme, ils sédaient une puissance de impressionnante.


sources encyclopedie des armes ed atlas 1990

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.