Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Escorteur Classe Black Swan

, par


Les puissants petits navires de la classe Black Swan (treize unités construites) n’avaient pas grand-chose en commun avec les autres sloops de la Royal Navy, dont la plupart en vinrent à être considérés comme des dragueurs de mines ou de simples patrouilleurs. Les premiers bâtiments reçurent cependant des dispositifs de dragage de mines, bien qu’il soit difficile de comprendre pourquoi des bateaux aussi coûteux et aussi utiles ont été censés remplir ce type de fonction ; l’espace et le poids dans les hauts que demandait le transport de ce matériel réduisaient en outre considérablement leur capacité anti-sous-marine. Les vingt-quatre unités de la classe Modified Black Swan ne déployaient d’ailleurs plus ces équipements, ce qui leur permit de devenir d’excellents chasseurs de sous-marins spécialisés.

Les origines des Black Swan remontaient au HMS Enchantress, lancé en 1934. Bien que capable d’effectuer des opérations de dragage de mines, ce navire possédait un armement de canons comparable à celui d’un destroyer. Le troisième bâtiment de la classe, le HMS Bittern (lancé en 1938) se caractérisait par l’installation de trois affûts de 101,6 mm à tir vertical et d’un nouveau système de safran. Cet arrangement se révéla si prometteur que les trois unités de la série suivante, la classe Egret, furent dotées de quatre de ces affûts, ce qui était cependant nettement trop ambitieux pour des bateaux de dimensions à peine augmentées. Les Black Swan, extérieurement très semblables aux précédents, étaient un peu plus gros et disposaient d’une pièce de « 2 » quadruple montée en position Y, d’où elle fut plus tard enlevée pour améliorer l’aménagement du gaillard d’arrière, et aussi parce l’armement à courte portée fut renforcé grâce à une plus grande disponibilité des canons de 20 mm et de 40 mm.

Les Black Swan avaient une superstructure massive, probablement due à la volonté de produire un roulis doux pour en faire de meilleures plates-formes antiaériennes. Bizarrement, ils n’obtinrent pas de très bons résultats contre les avions (quatre des cinq bâtiments détruits pendant le conflit furent coulés par des bombes), sans doute parce que, contrairement aux Hunt qui déployaient les mêmes armes, ils étaient lents et manquaient de vivacité.

Caractéristiques

Classe Black Swan
Déplacement : 1 300 t standard.
Dimensions  :
longueur, 91,30 m
largeur, 11,43 m ;
tirant d’eau, 2,59 m.
Appareil moteur : 2 turbine vapeur à engrenages dévelc 3 600 ch et entraînant 2 art Vitesse : 19,5 noeuds.
Autonomie : 14 825 km à 12 noeuds.
Armement : 3 canons mixte jumelés de 101,6 mm, 1 « Pompom » de « 2 », 6 canons AA jumelés de 2C et des grenades ASM.
Equipage : 180 officiers et matelots,


source :encyclopedie des armes Atlas 1984

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.