HistoireduMonde
.net

Le Kaiser Guillaume II d’Allemagne

Nom : Friedrich Wilhelm Viktor Albrecht von Hohenzollern

Naissance : 27 janvier 1859 Potsdam, Allemagne

Décès : 5 juin 1941 (à 82 ans)Doorn, Pays-Bas

Nationalité : Allemande

Occupation : Empereur allemand (1888-1918)Dernier Roi de Prusse (1888-1918)

Famille : Hohenzollern

Guillaume II (Friedrich Wilhelm Viktor Albrecht von Hohenzollern) né le 27 janvier 1859 et mort le 5 juin 1941, fut le dernier empereur allemand (et non empereur d’Allemagne) et dernier roi de Prusse de 1888 à 1918.

Petit-fils du roi de Prusse puis empereur allemand Guillaume Ier,il est né à Potsdam du Kronprinz,futur empereur allemand Frédéric III et de son épouse Victoria, princesse royale du Royaume-Uni. Celle-ci était la tante de la tsarine Alexandra (épouse du tsar Nicolas II de Russie) et la sœur du roi Édouard VII du Royaume-Uni. Il était donc petit-fils de la reine Victoria du Royaume-Uni. Pour autant, il n’a jamais été favorable aux Britanniques et a privilégié et revendiqué son ascendance prussienne. Son ascendance britannique explique en partie sa volonté de contester la suprématie maritime du Royaume-Uni. Il s’entendait mal avec son père comme avec sa mère.

Porteur d’une paralysie du plexus brachial, son bras gauche était un peu atrophié, infirmité de naissance,due à une erreur du médecin-accoucheur,qu’il chercha toujours à dissimuler et notamment qui l’empêchait de monter seul à cheval. Certains historiens pensent qu’il aurait aussi pu subir un traumatisme crânien, susceptible d’expliquer certains de ses traits de caractère (cyclothymie, agressivité, entêtement, impulsivité et manque de tact).

Il fit des études au Gymnasium de Kassel et à l’Université de Bonn. Il épousa en 1881 la princesse Augusta Viktoria von Holstein-Sonderburg-Augustenburg (née le 22 octobre 1858, morte le 11 avril 1921) et ils eurent sept enfants :

* Guillaume de Prusse (1882-1951) Kronprinz qui épouse en 1905 Cécile de Mecklembourg-Schwerin (1886-1954),

* Eitel-Frédéric de Prusse (1883-1942) qui épouse en 1906 Sophie-Charlotte d’Oldenbourg (1879-1964) divorcés en 1926,

* Adalbert de Prusse (1884-1948) qui épouse en 1914 Adélaïde de Saxe-Meiningen (1891-1971),

* Auguste-Guillaume de Prusse (1887-1949) qui épouse en 1908 Alexandra de Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1887-1957) divorcés en 1920 dit « Auwi »,

* Oscar de Prusse (1888-1958) qui épouse en 1914 Ina von Bassewitz (1888-1973),

* Joachim de Prusse(1890-1920) qui épouse en 1920 Augusta d’Anhalt (1898-1983),

* Victoria-Louise de Prusse (1892-1980) qui épouse en 1913 Ernest-Auguste duc de Brunswick-Lunebourg (1887-1953) (Ernest-Auguste III de Hanovre).

Il devint empereur en juin 1888 (« l’année des trois empereurs ») après le très court règne de son père Frédéric III d’Allemagne.

Son règne fut marqué par un militarisme exacerbé. Il renvoya dès 1890 le chancelier Bismarck et ne renouvela pas le pacte germano-russe d’assistance mutuelle. Sa politique étrangère agressive (armement maritime selon le Plan Tirpitz, volonté d’expansion allemande) le mit en confrontation notamment avec le Royaume-Uni et l’isola sur le plan diplomatique. Les rapports avec la France étaient marqués par la volonté de revanche de cette dernière et la concurrence en matière étrangère et coloniale.

Pour empêcher qu’un autre premier ministre prît autant d’importance que Bismarck, il en changea plusieurs fois : après Bismarck se succédèrent Leo von Caprivi, en 1894 le Prince Chlodwig zu Hohenlohe-Schillingsfürst, en 1900 le Prince Bernhard von Bülow et en 1909 Theobald von Bethmann-Hollweg, mais aucun n’était un homme politique de l’envergure de Bismarck.

Malgré son comportement, il est difficile d’affirmer qu’il ait provoqué - tout au moins à lui seul - la Première Guerre mondiale, même s’il n’a pas fait grand-chose pour l’éviter. La thèse de Fischer (1961) suggère un calcul politique de plus grande ampleur.

Pendant la guerre, il était commandant en chef des armées, mais perdit bientôt l’autorité réelle et sa popularité en fut diminuée. Après son abdication et la fondation de la république, il se réfugia à Doorn aux Pays-Bas (protégé par la Reine, Guillaume II ne sera pas livré pour être jugé conformément aux souhaits des alliés). Il est à noter qu’il était antinazi de la première heure et qu’il condamna fermement les lois antijuives et qu’il n’approuva pas l’invasion de la Pologne qui déclencha la Seconde Guerre mondiale (ni l’invasion des autres pays européens dont les Pays Bas, son hôte), mais lors de la défaite française de juin 1940, il envoya un télégramme à Adolf Hitler pour le féliciter. Certains de ses fils furent mobilisés sous Hitler et deux d’entre eux furent nazis.

Sa deuxième épouse, la princesse Hermine von Schoenaich, fut faite prisonnière par les Soviétiques. Elle mourut de faim en 1947.

Il a fondé en 1911, le Kaiser-Wilhelm-Institut zur Förderung der Wissenschaft qui devint après la Seconde Guerre mondiale la prestigieuse Société Max Planck.

Anecdotes

* Guillaume II collectionnait les uniformes et aimait être déguisé, par exemple en amiral de la marine lorsqu’il visitait un aquarium. Il en avait plus de 200, qui étaient régulièrement entretenus par ses 12 valets.

* Il adorait le cheval. Il avait d’ailleurs une selle dans son bureau.

* Il pratiquait la chasse au cerf dans les forêts de Prusse en compagnie de Junker.

* Il restaura le château du Haut-Koenigsbourg en Alsace, en ruine depuis le XVIIè siècle.

* Il fit construire le "quartier impérial"de Metz,le temple neuf et dota la cathédrâle d’un portail néo-gothique plus conforme au style du bâtiment surlequel il figure le prophète Daniel.

* La forme de sa moustache a été reproduite par de nombreux allemands, créant un phénomène de mode.

sources wikipedia

Commentaires

1 Message

  • Le Kaiser Guillaume II d’Allemagne 13 avril 2013 07:45, par jimili

    Il y a une information qu’il faudrait ajouter, car elle est très importante.
    En 1905, le Tsar avait proposé au Kaiser un Traité incluant la France comme Alliée POUR EVITER LA GUERRE. Le Kaiser l’a signé, et nos dirigeants l’ont rejeté.

    L’information est tirée d’un des trois livres écrits par Monsieur Paléologue, ancien Ambassadeur de France en Russie à cette époque.

    Il y en aurait d’autres, beaucoup, et nous, Français, si nous faisons la morale aux Allemands, si eux ont assumés leurs erreurs et fautes pour avancer, nous n’avons officiellement pas reconnus les nôtres. On se trompe nous-même.

    Celles faites, et en Allemagne après 1918, par les nôtres, n’est pas le sujet ici. Elles méritent aussi d’être connues par les Français, comme celui sur nos dirigeants qui ont commis la faute et l’erreur du financement du parti qui n’aurait jamais du accéder au pouvoir, avant qu’il n’y accède.

    En conclusion, la volonté de Revanche fut en lien avec celle d’une Europe libérale et démocrate. L’Allemagne et l’Europe centrale ne l’étant pas (Autriche-Hongrie), ces pays avaient pourtant réussi à hisser leurs Etats au niveau social, économique, et politique en avance sur tout autre ! Il faudrait certainement là aussi se poser des questions, car ni communistes, ni du libéralisme, la conception du fonctionnement de l’Etat n’était pas mauvais !
    La France a voulu une Europe libérale et démocrate, ces pays le sont : et dans le classement des pays démocratiques la France est loin derrière, dans les imparfaits.(on a gardé tous les boulets du centralisme monarchique, ... que notre républicaine a même accentué - les autres Etats ne sont pas républicains)

    repondre message

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?

Vous inscrire sur ce site

L'espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

  • Reload Image


Retour en haut de page

Qui sommes nous ? - Du coté technique - Nous contacter
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Développement de sites internet de qualité / YLMedia - Infographie - Site web sur mesure
Passionnés de voyages, l'agence des beaux voyages - Sites internet médicaux - ovh