Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Horatio Herbert Kitchener

, par

Horatio Herbert Kitchener, dit Lord Kitchener (24 juin 1850, Bally Longford, comté de Kerry, Irlande - 5 juin 1916), comte Kitchener (de Khartoum), fut un maréchal et un homme politique de l’empire britannique.

Il officia en Égypte et au Soudan, où il a écrasé en 1898 l’état Madhiste fondé par Muhammad Ahmad ibn Abd Allah Al-Mahdi puis se confronta notamment à Jean-Baptiste Marchand durant la crise de Fachoda, puis en Afrique du Sud lors de la guerre des Boers. S’il fit ses premiers faits d’armes en 1870, comme volontaire dans l’armée de Napoléon III, il est aux yeux de la communauté des historiens l’un des grands instigateurs de la guerre moderne, notamment par la mise en place des premiers camps d’internement pendant la guerre des Boers, mais aussi auparavant par l’emploi systématique des canons Maxim contre la cavalerie Mahdiste.

Ministre de la Guerre au cours de la Première Guerre mondiale, il périt au cours d’une mission qui devait le conduire en Russie : le 5 juin 1916, au nord-ouest des Orcades, le croiseur de la Royal Navy HMS Hampshire faisait route vers l’empire russe lorsqu’il heurta une mine allemande et s’enfonça rapidement dans les eaux glacées emportant lord Kitchener âgé de 66 ans.

Sa carrière avait fait de lui un véritable héros national et son effigie sur les affiches de recrutement avait encouragé des millions de volontaires à s’enrôler. Il réussit à faire passer en peu de temps l’armée britannique de 150000 soldats de métier, à plus de 1,5 millions de mobilisés. Il gonfla encore les effectifs à plus de 3 millions de soldats, via sa loi de conscription de janvier 1916.

Même si ses collègues n’avaient plus pour lui une grande considération, il avait conservé toute sa popularité et sa disparition choqua considérablement les Britanniques. Il était franc-maçon.

Ce fut d’ailleurs la seule personnalité militaire des nations en guerre à disparaître de mort violente


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.