Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Tranchée

, par

Les tranchées sont des chemins de bataille creusés dans la terre dans le but de protéger les troupes contre les attaques ennemies. Elles n’ont jamais été autant utilisées que lors de la Première Guerre mondiale, mais elles ne datent pas de cette époque.

Depuis la période moderne (XVIIe ‑ XVIIIe siècles), des tranchées ont été creusées pour le siège des places-fortes et des villes. La poliorcétique est alors savamment organisée : les tranchées sont construites selon trois séries de parallèles avant de prendre la place.

Au XIXe siècle et au début du XXe, plusieurs conflits se distinguent par l’emploi des tranchées :

* La guerre de Crimée surtout avec le siège de Sébastopol en 1855.

* La guerre de Sécession, aux États-Unis, notamment les sièges de Vicksburg (en 1863) et de Peterburg (juin 1864-avril 1865)

* La guerre des Boers en Afrique du Sud

En 1914, lorsque les adversaires français et allemand se figent sur leurs positions l’emploi des tranchées prend une nouvelle ampleur avec un front continu qui s’étend sur 750 kilomètres de la Mer du Nord aux Vosges.

Les tranchées sont destinées à protéger les soldats des tirs horizontaux et de la vision de l’ennemi. Ce sont des boyaux creusés dans la terre, en zig zag ou en créneaux pour éviter les tirs en enfilade. On y trouve des abris, des postes de guet et de soins, des nids de mitrailleuse, on y accède par des boyaux également creusés dans la terre.
La protection qu’elles offraient est devenue plus relative avec l’invention et l’utilisation des ballons et avions d’observation et des obus shrapnel puis des armes chimiques produites industriellement et utilisées à grande échelles en 1914-1918.

Côté ennemi, elles sont rendues moins accessibles par des réseaux de barbelés et d’autres obstacles. Ce sera donc le travail des compagnies de sapeurs de creuser des galeries pour poser des explosifs directement sous les tranchées ennemies, plus vite que l’ennemi ne le fait sous les leurs si possible. C’est l’origine des énormes cratères (ou « marmites ») dont certaines peuvent encore être observées dans l’ancienne Zone rouge.

Pour toutes ces raisons, et à cause de la boue, des rats, des poux, des mouches, de la proximité des cadavres ou des amis ou ennemis qui agonisaient durant des jours parfois à quelques mètres des tranchées, la vie dans les tranchées de 1914-1918 a été particulièrement difficile, étant en partie à l’origine de nombreuses séquelles psychologiques et sanitaires pour les soldats de la « grande guerre ».

Après la guerre, de nombreuses tranchées et casemates attenantes ont été mal comblées ou mal nettoyées, et parfois comblées avec des déchets dangereux (munitions, munition non explosée), provoquant encore des décennies après des effondrements (ex : lors de la construction du TGV nord) et restant des sources de risques environnementaux.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.