Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Armistice de 1918

, par

Armistice de 1918

La signature de l’armistice de la Première Guerre mondiale (1914-1918), le 11 novembre à 5h15, marque la fin des combats et la capitulation de l’Allemagne. Le cessez-le-feu est effectif à onze heures, entraînant dans l’ensemble du pays des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d’une guerre qui aura laissé plus de huit millions de morts et six millions d’invalides ou de mutilés. Les généraux allemands et alliés se réunirent dans un wagon-restaurant aménagé (*) du général Foch, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne.

Chronologie

Depuis l’échec des combats allemands en juin et juillet 1918, le renfort des alliés américains et anglais retira à l’Allemagne tout espoir de victoire. En outre, la révolution ouvrière de Berlin précipita le pays dans la tourmente. Durant le mois d’octobre, les Allemands et le président américain Wilson échangèrent des notes dans lesquelles ce dernier fut chargé, dans la lignée de ses quatorze points proposés en janvier dans un discours retentissant, de prendre en main le rétablissement de la paix.

Le 3 octobre 1918, l’empereur Guillaume II nomma un nouveau chancelier : Max de Bade. Mais cela ne suffit pas à contrôler le pays, dont de nombreux marins et soldats refusèrent d’aller au combat, en particulier à Kiel. Le 7 novembre, le commandant Paul von Hindenburg, chef de l’État-Major allemand, avait proposé à Foch une rencontre.

Cinq voitures traversèrent sous escorte la zone dévastée du nord de la France pour se rendre au lieu de rencontre jusque là tenu secret. Durant les trois jours, les Allemands n’eurent que peu d’occasions de véritablement négocier. Ils durent rapidement se plier aux conditions développées dans un texte qui leur fut soumis. Ce texte avait été établi en dernier lieu par Foch, au titre de commandant suprême des forces alliées, après un mois de positions divergentes de Wilson, Clemenceau, Orlando et Lloyd George.

Le 9 novembre, le Prince de Bade conseilla au Kaiser l’abdication. Celui-ci partit en exil en Hollande. Cet événement fut un élément de pression important vis-à-vis des délégués allemands réunis dans le wagon de Compiègne. Le lendemain, le nouveau chef du gouvernement allemand, Friedrich Ebert, signa un pacte avec les dirigeants de son armée et implora son représentant à Rethondes de clore sans tarder les négociations.

Le 11 novembre, l’armistice fut signé, pour une durée de 36 jours. À la suite de cet armistice fut signé le traité de Versailles, le 28 juin 1919.

Hommages

Le 11 novembre 1920 apparut l’idée de rendre hommage aux soldats morts pour la France mais non identifiés. La dépouille mortelle d’un soldat de Verdun fut inhumé sous l’Arc de Triomphe.

Ce n’est que trois ans plus tard que fut allumé la flamme qui ne s’éteint jamais, donnant au tombeau du soldat inconnu une forte portée symbolique et politique.

Le 11 novembre est un jour férié en France (jour du souvenir depuis la loi du 24 octobre 1922), en Belgique et au Canada. Aux États-Unis et dans les pays du Commonwealth, sa commémoration a été étendue à tous les vétérans de guerre.

Participants

Du côté des alliés, des militaires :

* Général Ferdinand Foch, commandant suprême des forces alliées

* Amiral Rosslyn Wemyss, représentant britannique

* Général Weygand, chef d’état-major de Foch

Du côté allemand, le représentant plénipotentiaire était civil, assisté de conseillers militaires :

* Matthias Erzberger, représentant du gouvernement allemand

* Comte Alfred von Oberndorff, représentant le ministère des affaires étrangères allemand

* Général Detlof von Winterfeldt, armée allemande

* Général von Gruennel, armée allemande

* Capitaine Ernst Vanselow, marine allemande

Les principales clauses

* A) Sur le front d’occident

o I) Cessation des hostilités, sur terre et dans les airs, six heures après la signature de l’armistice.

o II) Évacuation immédiate des pays envahis : Belgique, France, Luxembourg, ainsi que de l’Alsace-Lorraine, réglée de manière à être réalisée dans un délai de quinze jours à dater de la signature de l’armistice. [...]

o IV) Abandon par les armées allemandes du matériel de guerre en bon état. [...]

o VI) Dans tous les territoires évacués par l’ennemi, toute évacuation des habitants sera interdite ; il ne sera apporté aucun dommage ou préjudice à la personne ou à la propriété des habitants. Personne ne sera poursuivi pour délit de participation à des mesures de guerre antérieures à la signature de l’armistice. Il ne sera fait aucune destruction d’aucune sorte. [...]

o VII) [...] Il sera livré aux puissances associées : 5 000 machines montées et 150 000 wagons en bon état de roulement [...] et 5.000 camions automobiles en bon état. [...]

* B) Dispositions relatives aux frontières orientales de l’Allemagne.

o XII) Toutes les troupes allemandes qui se trouvent actuellement dans les territoires qui faisaient partie avant guerre de l’Autriche-Hongrie, de la Roumanie, de la Turquie, doivent rentrer immédiatement dans les frontières de l’Allemagne telles qu’elles étaient au 1er août 1914. Toutes les troupes allemandes qui se trouvent actuellement dans les territoires qui faisaient partie avant la guerre de la Russie devront également rentrer dans les frontières de l’Allemagne définies comme ci-dessus, dès que les Alliés jugeront le moment venu, compte tenu de la situation intérieure de ces territoires. [...]

* C) Dans l’Afrique orientale.

o XVII) Évacuation de toutes les forces allemandes opérant dans l’Afrique orientale dans un délai réglé par les Alliés. [...]

* F) Clauses navales.

o XXII) Livraison aux Alliés et aux États-Unis de tous les sous-marins. [...]
* G) Durée de l’armistice.

o XXXIV) La durée de l’armistice est fixe à trente-six jours, avec faculté de prolongation.

(*) Le wagon désaffecté est aujourd’hui une pièce de musée (voir une photo du wagon).


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.