Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Traité de Brest-Litovsk

, par

Le Traité de Brest-Litovsk fut signé le 3 mars 1918 entre les gouvernements des empires centraux, menés par l’Empire allemand et la jeune république bolchevique, issue de la Révolution russe en Russie dans la ville de Brest-Litovsk.

Dès le début de l’année 1917, la population russe, dans son immense majorité souhaite la fin de la Première Guerre mondiale. Ce désir de paix est une des causes immédiates des deux Révolutions russes.

Il faudra attendre la révolution d’octobre et l’arrivée au pouvoir des bolchéviks pour qu’un décret de paix soit ratifié par le congrès des Soviets le 26 octobre 1917. Le 7 novembre, Trotsky, en tant que Commissaire du Peuple aux Affaires étrangères, propose aux Alliés et aux Empires d’Europe centrale une paix générale. Pour ces derniers, et en particulier pour l’Empire allemand, une paix séparée permettrait de se concentrer sur un front unique à l’ouest, où l’apport de troupes supplémentaires pourrait être décisif.

Les négociations ne débutent que le 9 décembre, pourparlers auxquels les Alliés ne prennent pas part.

Le 10 février, la délégation russe, en accord avec les dirigeants bolchéviques, refuse de signer le traité de paix proposé par l’Allemagne ; celui-ci en effet n’a rien de la « paix démocratique : sans annexions, sans contributions, en réservant aux peuples le droit de disposer d’eux-mêmes » que demandaient les bolchéviks. Ils espèrent ainsi montrer au monde entier que le nouveau pouvoir en Russie ne se place pas sur le terrain des luttes entre impérialistes en ignorant les populations. Ils espèrent également que le réveil de la classe ouvrière allemande (voir Révolution allemande) qui s’est déjà manifestée par des grèves importantes fin 1917 et début 1918 ne permettra pas aux armées impériales de continuer les combats.

Cependant, cette solution « ni guerre, ni paix » ne tient pas : la révolution tarde en Allemagne, et le 21 février les troupes reprennent leur avancée en Russie, défont les troupes bolchéviques, occupent les pays baltes et l’Ukraine dont les ressources agricoles doivent venir en aide à l’Allemagne sous blocus. Les bolchéviks sont alors contraints d’accepter les conditions qui leurs sont imposées.

Le traité est signé le 3 mars 1918.

Par ce traité, d’immenses territoires sont annexés à l’empire allemand en particulier l’Ukraine (cette dernière sera toutefois reprise après la défaite de l’Allemagne en novembre), la Biélorussie, les Pays baltes et la Pologne. D’autre part, le gouvernement bolchevik doit verser au Reich une indemnité de 94 tonnes d’or.

Par ailleurs, les renforts allemands ne parvinrent que tardivement en France, du fait des distances énormes et des nécessaires temps de récupération. Ils permirent une offensive, repoussée lors de la seconde bataille de la Marne, qui ne put être exploitée par manque de cavalerie. En effet, celle-ci était restée à l’Est, pour contrôler les immenses territoires annexés (environ un million de kilomètres carrés).

Avec la révolution allemande et l’armistice du 11 novembre 1918, le traité devint caduc, et durant la guerre civile russe l’Armée rouge reprit l’Ukraine et la Biélorussie.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.