Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Morins

, par

Les Morins sont une des tribus belges. Ils furent mentionnés pour la première fois par Jules César, qui avait quelques difficultés avec eux. Leur origine (et langue) était probablement germanique. César et Tacitus les citent souvent ensemble avec les Ménapiens, dont l’origine germanique n’est pas discutée. Boulogne-sur-Mer était leur port le plus important, le port par excellence pour accéder en Grande-Bretagne pour les Romains. Zosime (historien) précise que Bononia (Boulogne) était germanique à la fin du quatrième siècle (Bononia germanorum).

Leur territoire, la Morinie, avait pour civitas (capitale administrative Romaine) Tarvenna, Terwaan en néerlandais qui deviendra Thérouanne en français. La Morinie s’étendait de l’embouchure de l’Escaut au Nord jusqu’à la grande région autour de Calais.

La plus grande partie de leur territoire était constituée de polders, terrains très argileux et impropres à l’habitation. Les Morins y vivaient surtout en bordure, soit à l’ouest, sur la côte, soit à l’est ou au sud. Leur nom est dérivé du mot moer (marais), mot proto-indo-européen relaté à mer (français), mare (latin), etc. Une commune de la région est encore appelée "Les Moëres" du coté français et De Moeren une autre commune du coté belge.
Ces moëres furent de temps en temps inondés par la mer. Les Morins jetaient des monticules pour bâtir des habitations au-dessus. Ces mottes s’appelaient pol, comparez avec ’boule’, d’où polders. Les Moëres étaient fertiles, moyennant un bon drainage.

Le nombre d’habitants à l’époque peut être estimé à quelque 100.000 personnes. Leur culture était en dépit de leur langue belle et bien celtique.

Leur armée ne dépassait pas les 7.000 hommes et une partie de cette armée participa à la fameuse bataille d’Alésia.

Les Morins survivent dans la province belge moderne Flandre-Occidentale. Ils ont gardé leur langue très distincte, qualifiée de dialecte dans le groupe linguistique néerlandais, mais en réalité assez incompréhensible pour les Hollandais.


sources wikipedia

Messages et commentaires

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.