Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Atrebates

, par

Les Atrebates ou Atrébates sont un des peuples gaulois, leur nom signifie littéralement "les habitants". Ils vivaient en Atrébatie correspondant approximativement à l’Artois. Leur capitale Nemetocenna est devenue Arras, "le pays, le terrain appartenant au sanctuaire".

Les Atrébates selon Jules César

Dans la Guerre des Gaules, Jules César apparente les Atrébates aux tribus belges originaires de Germanie qui ont envahi les territoires du Nord de la Gaule entre le IVe et le IIe siècle avant l’ère chrétienne. Il est probable que c’est au cours d’un de ces mouvements de populations que les Atrébates se sont installés dans la région d’Arras, où ils ont fondé une cité : Nemetocenna. Ils correspondent archéologiquement aux celtes danubiens. Ils descendent de ces peuples celtes en mouvement au IIIème siècle av JC, tout en s’étant agrégé au substrat celtique préexistant.

Jules César fait état pour la première fois des Atrébates en nous renseignant sur un contingent de 15 000 guerriers mis à la disposition d’une coalition belge. Lors de la bataille de la Sabis, en 57, les Atrébates, associés aux Nerviens et aux Viromanduens affrontent les légions romaines. Ils sont défaits par l’aile gauche de l’armée romaine tenue par les IXe et Xe légions.

Après ce revers, la période qui suit est marquée par la coopération des Atrébates aux projets de Jules César qui trouve un allié efficace en la personne de Comnius. Désigné comme roi des Atrébates en 55, il est envoyé par Jules César en Bretagne afin de convaincre les tribus du Sud de se soumettre au peuple romain. Jules César dispense les Atrébates, pour s’être acquittés au mieux de cette mission, du tribut levé sur les populations conquises et leur restitue leurs lois et leurs institutions.

Mais lors du soulèvement général de 52, Comnius prend fait et cause pour le parti gaulois, ce qui lui vaut d’être victime d’une tentative d’assassinat commandité par le tribun Titus Labienus, lieutenant de Jules César. À la tête de 4 000 de ses guerriers, Comnius se rend à Alésia afin de soutenir Vercingétorix dans sa lutte pour l’indépendance. Cette tentative, ainsi que la coalition avec le Bellovaque Correus vont échouer et Comnius devra se réfugier en Germanie. Ce ralliement aura pour conséquence l’installation de troupes romaines en Atrébatie pour se prémunir d’éventuelles rébellions locales et contrôler ce territoire nouvellement acquis.

Les Atrebates de Bretagne

A la suite de la conquête de la Gaule par C. Julius Caesar, un nouveau roi, Commius, est installé à la tête de la tribu atrébate gauloise (cfr. ci-dessus). Émissaire de César, il est envoyé pour la première fois en Bretagne en 52, et y ralliera différentes tribus.

Après la révolte menée par Vercingétorix, à laquelle il a pris part, Commius s’enfuit en Bretagne. Grâce aux monnaies qu’il émet depuis sa capitale Calleva, actuelle Silchester, on déduit qu’il y fonda un nouveau royaume, vers 40.

Après lui, ses trois fils se partageront successivement le pouvoir : Tincomarus conjointement avec son père d’abord, puis sur la moitié nord du royaume, tandis qu’Eppillus prend la moitié sud, et enfin Verica, vers 10 de l’ère chrétienne.

Le royaume atrébate sera conquis par les Catuvellauni, voisin au nord-est (leur capitale était Verulamium, actuelle St Albans), et leur roi Caratacus. Il est possible que l’exil à Rome de Verica figure parmi les motifs de la conquête romaine.

Après la conquête, le territoire atrébate sera englobé dans le royaume de Cogidubnus, entre 43 et environ 80. On estime que c’est vers cette date que la cité passera au stade de municipium.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.