Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Luger P08

, par


Le Luger Parabellum est l’un des tout premier pistolets semi-automatiques et sans doute le premier ayant connu une large diffusion. Développé en 1898 par Georg Luger à partir du pistolet Borchardt, cette arme sera utilisé tout à la fois au cours de la première et de la Seconde Guerre mondiale. Elle a été produite et mise en service dans plusieurs pays en tant qu’arme réglementaire (Allemagne et Suisse par exemple). En France, elle équipa la Gendarmerie, l’Armée de terre et la Préfecture de Police de Paris, entre 1945 et 1955. Les 5000 armes francaises comme les Walther P38 utilisés dans les mêmes conditions, venaient des Usines Mauser alors occupées.

Le nom Parabellum vient du latin Si vis Pacem, Para bellum, qui veut la paix prépare la guerre. Il sera initialement chambré en 7,65 mm Parabellum, munition directement dérivée du 7,65 mm Borchardt utilisée par le pistolet Borchardt. Son chambrage sera ultérieurement modifié afin de permettre l’utilisation d’une balle d’un calibre supérieur, le 9 mm Parabellum, la munition d’arme de poing la plus répandue depuis. Le deux calibres cohabiteront (l’armée Suisse utilisa le Luger 1900/1906 chambré en 7,65 mm Parabellum, plusieurs fois modifié et remplacé en 1949 par le Sig P210).

Le modèle standard de l’armée allemande est adopté sous le nom de P08 correspondant au modèle de 1908 chambré en 9 mm Parabellum et doté d’un canon de 10,2 cm (simplifié en 1914 devenant le P08/14). Le modèle produit pour la marine (de 1904 à 1918) a un canon de 15,2 cm, 20,3 cm pour celui destiné aux artilleurs. Les modèles commerciaux présentent des canons s’échelonnant de 9,8 cm à 35 cm pour une versions carabine munie d’une crosse détachable.

Le Luger Parabellum, s’il était une arme confortable, précise (dans la limite de la précision d’une arme dépourvue d’instruments de visée réglables) et relativement fiable pour son époque restait chère à produire et capricieuse en comparaison des modèles développés à sa suite tels le Browning Hi-Power ou le P38.

Si le Luger n’a pas subi de modification majeure durant sa carrière, il n’en va pas de même pour la munition de 9 mm Parabellum developpée pour cette arme. L’extension de l’utilisation de cette cartouche pour des pistolets mitrailleurs (comme la MAT 49 en France, la Sten britannique ou le Uzi israélien) aux mécanismes plus lourds a nécessité un chargement plus musclé de la munition. Dans bien des cas, le chargement des munitions actuelles dépasse les capacités du fragile mécanisme "à genoux" du Luger. Avis aux tireurs collectionneurs.

Le Luger Parabellum est définitivement devenu une pièce de collection à partir des années 1950.

Spécifications P08 et P08/14

* Calibre : 9 mm Parabellum
* Poids non chargé : 0,850 kg
* Poids chargé : -
* Longueur : 23 cm
* Longueur du canon : 10,2 cm
* Capacité : 8 coups

Spécifications Luger Marine (Modèles 1904, 1904/06 et 1904/08)

* Calibre : 7,65 mm Parabellum et 9 mm Parabellum

* Poids non chargé : 1 kg

* Poids chargé : -

* Longueur : 26 cm

* Longueur du canon : 15 cm (existe aussi en 10,2 cm)

* Instruments de visée : hausse 100/200 m (à l’arrière de la carcasse) et guidon fixe

* Capacité : 8 coups

Utilisateurs officiel des Luger P08 (9 mm Parabellum)

* Algérie

* Allemagne : de 1908 à 1945 dans l’Armée et la Police (30 000 pistolets utilisés de 1934 à 1942)

* RDA : après 1945 pour la Police

* Bolivie

* Bulgarie

* Chili

* Chine : avant 1949

* Espagne : pendant la Guerre d’Espagne

* Estonie : entre 1919 et 1939

* Finlande : M/23PB (adopté en 1923)

* France :

* Grèce

* Iran : Modèle 1314 et Lange P08 (après 1935.

* Irlande

* Israël

* Libye : à partir de 1951

* Norvège : après 1945

* Pologne : après 1945

* Portugal : M/910 et M/943

* Roumanie : après 1945

* Tchad : Gendarmerie après 1960

* Turquie : vers 1934

* Union soviétique : après 1945, armes prises à la Wehrmacht ou dans les stocks allemands

* Yougoslavie : après 1945


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.