Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Landing Craft Motorized (LCM)

, par


Déjà en 1926, les péniches de débar­quement à moteur avaient fait l’objet d’expériences menées par différents groupes britanniques, mais le véri­table ancêtre de l’espèce est le MLC10, achevé en 1929. Cette péni­che de 12,80 m de long était capa­ble de s’échouer avec un char de 12 t. Une caractéristique intéres­sante, la propulsion par réaction à eau, contribuait à son faible tirant d’eau, bien qu’à cette époque la fai­ble efficacité de ces unités provînt de leur vitesse qui ne dépassait pas 5 noeuds.
La première péniche de débarquement motorisée Mk 1 ou LCM(1), produite à partir de ce pro­totype, fut achevée au début de l’an­née 1940 par Thornycroft. Elle était légèrement plus longue et capable de transporter un seul char de 14 t. La propulsion par hélice, utilisée sur ce modèle, augmenta la vitesse de 50 %.
Cette péniche, admirablement décrite par son concepteur comme étant « un ponton avec des bastin­gages motorisé », pouvait être hissée sous de lourds bossoirs même en étant chargée. Les essais n’étaient pas encore terminés lorsque survint l’évacuation de Dunkerque, ce qui amena à la construction de deux douzaines supplémentaires de péni­ches. Il y eut finalement cinq cents LCM(1) construites, en partie par les ateliers des chemins de fer.

Pendant que ces activités étaient en cours, le corps de marine améri­cain élabora sa propre conception de péniche similaire. Elle était basée sur
la coque d’un remorqueur d’amont, avait un faible tirant d’eau et fui connue en tant que LCM(2). Ces péniches ressemblaient étroitement aux péniches britanniques à cause de leur disposition et de leur vitesse, et de leur moteur à essence.
Cent cinquante modèles furent construits avant qu’une nouvelle ver­sion de 15,24 m de long soit produite à l’instar des britanniques, et dont la capacité passait de un char de 16 t à un char de 30 t. La LCM(3), qui eut un succès immédiat, fut produite à 8 600 exemplaires entre 1942 et 1945.

La LCM(4) et la LCM(6) étaient fondamentalement identiques : une
LCM(3), agrandie d’une section de 1,83 m située au milieu du bateau afin d’augmenter sa capacité. Envi­ron 2 700 modèles furent construits.

Caractéristiques

LCM(3)

Déplacement :

à vide, 23 t ;
à pleine charge, 52 t.

Dimensions :

longueur, 15,20 m ;
largeur, 4,30 m
tirant d’eau,1 m/1,30 m.
Appareil propulsif  : 2 diesels développant 220/450 ch entraînant 2 arbres.

Performances :

vitesse moyenne,8,5 noeuds ;
autonomie à 6 noeuds,1 577 km.
Armement : 1 mitrailleuse jumelée de 12,7 mm.
Capacité : 1 char moyen ou 60 hommes.
Effectif complet : 4 hommes.

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.