Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Landing Craft Infanterie (LCI)

, par


D’abord décrite comme un navire de raid géant, la péniche de débarque­ment d’infanterie (L, grande) était une embarcation assez rapide, con­çue pour le transport de deux cent dix hommes lors de traversées d’une durée de plus de quarante-huit heu­res. Ce modèle fut utilisé pour la première fois en 1942 pour effectuer un raid le long de la côte occupée d’Europe, et, comme les fantassins devaient atteindre rapidement le bord de la plage, une passerelle fut incluse de chaque côté de la proue. Une fois abaissées, ces passerelles devaient permettre de débarquer les hommes assez près du bord pour qu’ils puissent avancer en ayant pied jusqu’à la plage. En conséquence, cette opération nécessitait un tirant d’eau tellement faible à l’avant qu’il était préférable d’effectuer une cons­truction en acier plutôt qu’en bois. C’est pour cette raison que la LCI(L) fut construite par les Américains, tout en étant destinée aux Britanniques. A partir de la 351’ LUI(L), une rampe fonctionnant avec des portes fut rajoutée en proue dans l’axe du bateau (pas sur toutes les péniches) ; elle protégeait mieux les fantassins, mais rendait l’embarcation plus vulnérable. Comme la LCI(L) ne transportait pas de véhicules, elle était comparativement admirablement bien construite.
Le système de propulsion était un exemple typique de l’ingéniosité qui existait pendant la guerre. Il était composé de huit moteurs Diesel de camion General Motors, qui entraî­naient des arbres doubles grâce à des rouleaux de frottement en caout­chouc. Plus de 1 139 modèles de LCI(L) furent répartis, bien que, à partir du numéro 900, très peu ressemblassent au concept initial. Trois cents coques supplémentaires furent achevées pour des fonctions bien déterminées ; 160, notamment, étaient armées comme des embar­cations de tir de soutien côtier. Quoiqu’elles fussent connues en tant que péniches de débarquement d’infanterie (à canons) ou LCI(G), c’est-à-dire comme avisos-torpilleurs, beaucoup d’entre elles possédaient des lance-roquettes de 127 mm ou des mortiers.
La péniche de débarquement d’infanterie (petite) LCI(S) assistait la LCI(L) lors de raids, bien qu’apparemment aucun modèle n’ait jamais été utilisé en fonction de son véritable ble rôle. Comme la moitié des trot pes seulement étaient transportées, la construction de LCI(S) en bois qui avait été prévue à l’origine fut finalement adoptée.

Caractéristiques


LCI(L)

Déplacement :

à vide, 246 t ;
à pleine charge, 384 t.

Dimensions :

longueur, 48,90 m ;
largeur, 7,20 m ;
tirant d’eau, 0,90 m/1,60 m.
Appareil propulsif : 2 diesels développant 2 320 ch entraînant 2 arbres.

Performances :


vitesse maximale
, 14 noeuds ;
autonomie à 12 noeuds, 14 822 km.
Armement : 5 canons simples de 20 mm AA.
Capacité : 210 hommes de troupe
Effectif complet : 29 hommes.

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.