Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Poniatowski, Joseph-Antoine, prince

, par

Józef Antoni Poniatowski (né à Vienne en 1763, mort à Leipzig en 1813). Prince de Pologne et du Saint Empire romain germanique par sa naissance, Maréchal d’Empire (1813), Grand Aigle de la Légion d’honneur

JPEG - 4.2 ko
Poniatowski, Joseph-Antoine, prince

Neveu du dernier roi élu de Pologne (Stanisłas Auguste Poniatowski) et fils d’un feld-maréchal autrichien, il commence sa carrière dans l’armée autrichienne où il devient colonel et aide de camp de l’empereur.

En 1789, il quitte l’armée autrichienne pour rejoindre son oncle et l’armée polonaise en tant que major-général, le prince André. Stanislas Auguste lui confie le commandement de l’armée polonaise d’Ukraine avec laquelle il combat les Russes en 1792, et, après la Confédération de Targowitz, il quitte l’armée suivi des meilleurs officiers.

En 1794, il s’engage en tant que simple soldat dans l’armée de libération de Kosciusko pour l’indépendance de la Pologne avant l’ultime partage de 1795, mais ce dernier lui confie le commandement d’une division. Après ce dernier échec, il se retire dans ses terres, jusqu’en 1806 où il est nommé gouverneur de Varsovie par Frédéric-Guillaume II de Prusse.

À l’arrivée de Napoléon, et avec la formation du gouvernement provisoire du Grand duché de Varsovie, Józef se rallie à l’Empire, pensant que cela est la seule chance pour la Pologne de retrouver son indépendance et son territoire. Il est fait ministre de la Guerre du grand-duché et généralissime. Il défend les frontières contre les Autrichiens et les repoussa en 1809.

À la tête de ce ministère, il réorganise une nouvelle armée polonaise qui se distingue par la suite dans toutes les futures batailles napoléoniennes. Il est blessé durant la campagne de Russie à la tête du Ve corps d’armée. Il montre l’ampleur de son talent lors de la bataille de la Moskova. Lors de la retraite, il est blessé au passage de la Bérézina.

Il reforme l’armée polonaise, rejoint Napoléon en Saxe en juillet 1813. Il remporte les rencontres de Löbau, Altenburg et Pening. Son héroïsme à la bataille de Wachau lui vaut le bâton de maréchal, le 16 octobre 1813. Il meurt trois jours plus tard lors de la retraite suivant la bataille de Leipzig[1], en essayant de passer l’Esther[2] à cheval pour ne pas être pris par les alliés[3].

Le corps de Poniatowski, retrouvé seulement le 24, est embaumé et porté par ses compagnons d’armes à Varsovie, puis de là à Cracovie dans le tombeau des rois de Pologne, où il repose à côté de Sobieski et de Kosciusko. Aux funérailles de ce héros, à Leipzig, les vainqueurs et les vaincus réunis y représentent l’Europe entière.

Regards des contemporains

* Savary dit de lui : « On n’était pas plus brave que ce prince ; impétueux, magnanime, plein d’aménité, il fut plus regretté du parti qu’il servait, qu’estimé de celui qu’il avait combattu. »
* Dans le mémorial de Sainte-Hélène, Las Cases rapporte ces paroles de Napoléon : « Le vrai roi de Pologne, disait Napoléon, en entendant passer en revue les rois auxquels on l’avait crue destinée, le vrai roi de Pologne, c’était Poniatowski ; il en réunissait tous les titres et en avait tous les talents, Après avoir prononcé ces mots, Napoléon s’est tu. »


wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.