Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Linois, Charles-Alexandre Duran

, par

LINOIS, Charles-Alexandre Duran( comte de (Brest, 27 janvier 1761 - Versailles, 2 décembre 1848).

Volontaire quinze ans, en 1776, Linois sert dan l’escadre d’Orvilliers en 1778, puis fa campagne dans la Manche et à Cadix. ] est enseigne en 1781, il sert à l’île d France et aux Antilles. Lieutenant d port en mai 1789, Linois part en 179 pour une campagne dans les mers de Indes. De retour en mars 1794, il es chargé par Villaret de Joyeuse de se rendre au-devant du convoi de blé américain que rapporte Van Stabel et capturé par les Anglais. Capitaine à sa libération, un an plus tard, il est à nouveau fait prisonnier au combat de Groix, 1 23 juin 1795. Promu chef de division e 1796, Linois fait partie de l’expédition d’Irlande. Il est nommé chef d’état-major de l’escadre de Brest et contre-amiral en avril 1799. En Méditerranée avec Bruix en 1799, commandant en second de l’escadre de Ganteaume, il attaque l’île d’Elbe en mai 1801, rallie ensuit Cadix et combat avec succès une l’escadre anglaise dans la baie d’Algésiras, le 6 et 13 juillet 1801. En janvier 1802 il commande une division et amène de troupes à Saint-Domingue. Bonaparte lui confie en décembre 1803 le commanddement des forces navales dans l’océan Indien. Il y pourchasse les navires de commerce anglais jusque dans la mer di Chine. C’est au moment où il regagne la France qu’il a l’audace et la maladresse de s’en prendre à l’escadre de l’amiral Warren au large du cap Vert. Il est blessé et fait prisonnier. Les Anglais gardent cet adversaire redoutable jus-qu’à la chute de l’Empire. Napoléon l’a fait comte de l’Empire en août 1810. Louis XVIII le nomme gouverneur de la Guadeloupe. Le ralliement de Linois à Napoléon durant les Cent-Jours amène l’intervention des Anglais qui l’obligent à capituler et le livrent au gouvernement de la seconde Restauration. Linois est traduit devant un tribunal militaire qui l’acquitte en mars 1816. Mis aussitôt à la retraite, Linois est cependant nommé vice-amiral honoraire en 1825.


sources : Histoire et Dictionnaire du consulat et de l’empire A Fierro A palluel guillard J Tulard ed Bouquins 1995

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.