Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Villeneuve, Pierre-Charles de

, par

VILLENEUVE, Pierre-Charles de (Va­lensole, 31 décembre 1763 - Rennes, 22 avril 1806).


Engagé dans la marine à 16 ans, il participe à la guerre d’Amérique.

Malgré ses origines nobles, il prend fait et cause pour la révolution et choisit de rester en France.

Capitaine de vaisseau en 1793, contre-amiral en 1796, il prend part à l’expédition d’Égypte, sous les ordres de l’amiral Brueys, et commande l’aile droite de la flotte française à la bataille navale d’Aboukir (1er août 1798). Il est un des rares rescapés de ce désastre dont il peut sauver deux vaisseaux de ligne et deux frégates. Il est Commandant en chef des forces navales stationnées aux îles du Vent en 1802.

En 1804, il est nommé par Napoléon Bonaparte, commandant de l’escadre de Toulon et, l’année suivante, chargé d’exécuter le grand plan de campagne qui, à travers l’Atlantique doit aboutir à l’invasion des îles britanniques. Mais, s’il passe facilement le détroit de Gibraltar, il n’ose attaquer la flotte de l’amiral Horatio Nelson à la Martinique.

Il est battu au large de Trafalgar, le 21 octobre 1805.
Pierre Charles Sylvestre de Villeneuve capturé par les Britanniques, puis libéré, mais accablé par les reproches de Napoléon, se suicide à Rennes, en 1806.

Bataille de Trafalgar

Préparant l’invasion du Royaume-Uni, Napoléon Ier chargea Villeneuve d’attirer la flotte de Nelson vers les Antilles puis de revenir aussitôt et en force, accompagné de navires espagnols, vers la Manche. Suivi par Nelson après avoir appareillé de la Martinique en juin 1805, Villeneuve se réfugia à Cadix, pour protéger sa flotte alors que Napoléon Ier lui avait ordonné de rejoindre Brest. L’amiral de Villeneuve, sortant de Cadix, se heurta aux Britanniques au large du cap Trafalgar, et perdit la bataille. La perte de cette bataille navale fut un véritable désastre pour la France. Fait prisonnier, libéré sur parole en avril 1806, Villeneuve se suicide à son arrivée à Rennes. Napo­léon avait bien mal placé sa confiance, confiant une manoeuvre requérant de l’audace, voire du génie, à un officier scrupuleux mais médiocre et indécis. Le nom de Villeneuve a été gravé sur l’arc de triomphe de l’Étoile.


wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.