Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Suffren de saint tropez

, par

SUFFREN DE SAINT-TROPEZ
(Pierre André de, dit le bailli de Suffren)
(Château de Saint-Cannat, près d’Aix-en-Provence, 1726 - Paris, 1788.) Célèbre marin.

Entré dans les gardes-marine en 1743, il prend part à la bataille de Toulon en 1744 et à celle de l’Étendrière, où il est fait pri­sonnier, en 1748. Chevalier (1749), comman­deur et bailli de l’ordre de Malte, il sert dans la marine française (17434748), dans celle de Malte (1749-1754) puis de nouveau dans la marine royale où il fait partie de l’escadre de La Galissonnière*. Suffren contribue à la défaite de Sung et à la prise de Mahon (1756), sert enfin sous les ordres de d’Estaing* pen­dant la guerre d’Indépendance américaine, à bord du Fantasque (1779). Ayant succédé au comte d’Orves comme chef d’escadre (1781), il ruine à La Praya (Cap-Vert) l’escadre du commodore Johnston (avril 1781) puis est envoyé aux Indes où, mettant en application sa tactique d’attaque vigoureuse de l’enne­mi dès qu’il est en vue, il remporte de nom­breux succès (1782-1783) qui sont d’un pré-cieux appui pour Haïder-Ali, allié de la France. Mais il lui est impossible d’exploiter au mieux ses avantages car il ne peut compter sur le soutien sans réserve de ses lieutenants qui supportent mal son aspect négligé, son langage vigoureux et ses moeurs scandaleuses (les « mignons de Suffren »). Il fait néanmoins une rentrée triomphale en France, acclamé à Toulon, fêté à Versailles par le roi qui crée pour lui une quatrième charge de vice-amiral (1784). Ambassadeur de l’ordre de Malte en France, il venait d’être appelé au commande-ment d’une escadre formée à Brest lorsqu’il meurt, tué dans un duel par Monsieur de Mi­repoix, a-t-on longtemps affirmé. En réalité, il aurait été tué par un officier qui avait eu à se plaindre de lui aux Indes ou il serait mort de mort naturelle.

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.