Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Morion (casque)

, par

Le morion est un casque européen en usage aux XVIe et XVIIe siècles, ouvert, issu du chapel de fer et proche du cabasset1. Il est caractérisé par sa haute crête.

Histoire, usages et évolution

Le morion serait apparu en Espagne au début du XVIe siècle et le mot français est d’ailleurs directement emprunté à l’espagnol morrión. Le nom pourrait venir des Maures, quoique son étymologie la plus vraisemblable le fasse remonter au mot espagnol morro, « museau, gueule » utilisé aussi pour désigner des objets arrondis de forme ressemblant à la tête, du bas latin murrum « museau, gueule ».

Le morion fut tout spécialement rendu célèbre par les Espagnols durant la Renaissance, notamment par les conquistadores. Cependant, il fut mis à la mode par les Allemands au milieu du XVIe siècle et gagna une grande popularité auprès de toutes les armées européennes[réf. souhaitée]. Il fut notamment adopté en Suisse et fit son apparition dans l’armée anglaise sous Édouard VI, pour couvrir les piquiers. Aujourd’hui, il est encore porté par les Gardes suisses du Vatican.

Le morion équipa tout d’abord les piquiers4 puis les gardes des villes, les gardes personnelles et certaines gardes royales européennes. Puis, pendant un siècle, il servit à la cavalerie légère, aux arquebusiers et à l’infanterie. On le portait souvent avec une demie armure.

Formes et caractéristiques

Le morion est formé d’une calotte hémisphérique surmontée d’une grande crête et de larges rebords en forme de bateau, très relevés à l’avant et à l’arrière, où ils se terminent en pointe. Les plus grands morions sont parfois munis de garde-joues. Les morions les plus robustes sont forgés à partir d’une seule pièce de métal.

Certainement du fait de son usage par des gardes personnelles, la recherche artistique peut être parfois très poussée, notamment avec une forme très élaborée. Il est également souvent richement décoré de motifs gravés ou repoussés, agrémentés de rivets ou de rosettes en laiton. À l’arrière, un tube peut être fixé pour permettre le port d’un panache de plumes.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.