Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Le Triomphant (contre-torpilleur)

, par

Le Triomphant est un contre-torpilleur de la classe Le Fantasque ayant servi dans la marine française. Il a été construit dans les Ateliers et Chantiers de France-Dunkerque et livré en 1934, trois ans après sa commande.

Service

Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, il est affecté à la Force de Raid. Dès juin 1940, le navire rejoint les forces navales françaises libres. Philippe Auboyneau prend son commandement, le réarme et le mène dans le Pacifique. Promu capitaine de vaisseau, il dirige le commandement des Forces Navales Françaises Libres dans le Pacifique depuis Le Triomphant. Alors qu’il se trouve aux Nouvelles-Hébrides, il est chargé en février 1942 d’évacuer les Occidentaux et les travailleurs sous contrat de la British Phosphate Commission (BPC) vivant à Ocean Island et Nauru, deux îles du Pacifique central riches en phosphate dont l’invasion par les Japonais s’annonce imminente. Le 23 février, il évacue de Nauru 61 Occidentaux, 391 Chinois et 49 membres de la garnison militaire et le 28 février, 823 Chinois et 232 autres employés de la BPC à Ocean Island

En septembre 1945, il participe au débarquement des forces alliées à Saïgon.

Le navire est décommissionné le 19 décembre 1954 et envoyé à la ferraille à Bizerte en 1960.

A servi dans Marine nationale française Forces navales françaises libres
Commanditaire Marine nationale française
Commandé 1931

Caractéristiques techniques

Type contre-torpilleur
Longueur 132 m
Maître-bau 12 m
Tirant d’eau 5,3 m
Déplacement 2 570 tonnes
Propulsion 4 chaudières Penhoët 2 groupes de turbines 2 hélices
Puissance 74 000 cv ; 100 000 cv (feux poussés)

Armement

D’origine :
5 pièces simples de 138 mm, 4 canons AA de 37 mm ,4 mitrailleuses de 13,2 AA /76 mm,7 tubes lance-torpilles de 550 mm ,2 grenadeurs de sillage
Après modernisation :
5 pièces simple de 138 mm, 2 affuts quadruples de 40 mm AA, 8 canons simples de 20 mm AA, 4 mortiers ASM, 4 tubes lance-torpilles de 550mm, Rayon d’action 4 000 nautiques à 15 nœuds, 2 500 nautiques à 24nd, 840 nautiques à 40nd

Autres caractéristiques

Équipage 10 officiers 210 marins
Chantier naval Dunkerque


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.