Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Explosion du Queen Mary

, par

Les Allemands partirent au nord, et en quelques minutes, le HMS Lion, le bâtiment de Beatty, essuya plusieurs tirs d’artillerie, et quitta la formation en mettant cap au sud, en flammes. L’artillerie allemande était très efficace, et peu après la fuite du Lion, plusieurs tirs du Von Der Tann endommagèrent le HMS Indefafigable. A 4h30, le bâtiment explosa en un nuage de débris et de flammes. Lorsque la fumée se dissipa, le bâtiment avait disparu. Le Tiger et le New Zealand, qui se trouvaient derrière, mirent cap au sud, apparemment pour éviter le sort de l’Indefatigable, et perdirent rapidement le contact avec le Queen mary et la flotte allemande. Le Queen Mary était à présent isolé, car dans la fureur des combats, il n’avait pas vu le Tiger et le New Zealand partir au sud. Le Queen Mary se retrouva face à une ligne allemande pratiquement intacte, et quelques minutes plus tard reçut trois tirs des canons de 11 pouces de Derfflinger. Incontrôlable, le Queen Mary croisa le chemin de la flotte allemande et explosa. Il était 4h25. Beatty avait perdu deux bâtiments, et le Lion avait été réduit à l’état d’épave en flammes en seulement 75 minutes.

A ce moment, le 5eme escadron entra en scène et ouvrit le feu sur la ligne allemande à une distance de 19.000 yards. La portée était bien trop importante pour les canons allemands, et leur flotte fut contrainte à la retraite. Mais Hipper comprit qu’il bénéficiait encore de l’effet de surprise ainsi que d’une vitesse supérieure, et revint à la charge, cette fois par l’ouest, pour attaquer les bâtiments de Beatty déjà fortement éprouvés. A l’annonce de la perte du Queen Mary et de l’Indefatigable, et en apprenant que le Lion était la proie des flammes, Jellicoe demanda aux trois croiseurs Invincible, Inflexible et Indomitable de prendre le commandement de l’escadron de Beatty et de chercher vengeance. Le 5eme escadron, qui poursuivait les croisés de Hipper au nord-est, ne remarqua pas que sa proie faisait désormais route au sud-est. Hipper, qui faisait maintenant route au sud, croisa le Lion en flammes. Hipper ordonna de le couler à la torpille, et le torpilleur V-48 l’envoya par le fond.


sources :www.gecos.dz

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.