Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Jutland 1916 : 2 juin 1916

, par

L’artillerie allemande supérieure en qualité, ainsi que les marins allemands mieux entraînés, ont apparemment mis fin à la domination britannique sur les mers.

En route pour sa base du canal de Kiel, la flotte allemande est arrivée mercredi après-midi en mer du Nord, et au large du Jütland, a livré bataille contre la flotte britannique pendant tout l’après-midi et jusque dans la nuit, dans ce qui fut probablement le plus grand conflit naval de l’histoire. A la fin de la bataille, la Grande-Bretagne avait perdu les croiseurs Lion, Indefatigable, Queen mary, Invincible, et les croiseurs armés Black Prince, Warrior et Defense. De plus, les vaisseaux du cinquième escadron, Malaya, Barham, Warspite et Valiant, se sont rendus à l’Allemagne après avoir subi de terribles dégâts et de lourdes pertes. L’Allemagne a perdu les croiseurs légers Ebling, Rostock et Weisbaden, le croiseur Frauenlob, ainsi que plusieurs torpilleurs.

Pour comprendre l’ampleur de la bataille, il suffit de savoir que des 900 hommes que comptait l’équipage de l’Indefatigable, seuls deux hommes ont pu être sauvés.

Si les rapports sont véridiques, il apparaît alors que la Royal Navy vient de subir la plus importante défaite de son histoire. A Londres, l’Amirauté n’a pas encore fait de déclaration officielle ; les déclarations proviennent surtout de l’Etat-major allemand, ainsi que des navires de pêche danois et hollandais rentrant au port chargés de cadavres et de blessés.

Le Chancelier impérial allemand a envoyé un télégramme de félicitations au commandant de la flotte. On rapporte qu’une note aurait été envoyée par le roi George V à l’amiral Jellicoe de la Royal Navy. Le contenu de ce message demeure inconnu, mais on dit qu’elle est beaucoup moins enthousiaste que le message allemand.

Le gros de la bataille s’est apparemment tenu à 125 miles au sud sud-est de la pointe sur de la Norvège, et à environ 150 miles des côtes danoises. L’engagement a commencé à 4 heures de l’après-midi et s’est poursuivi jusqu’à la nuit, à 9 heures du soir environ. Plusieurs engagements dispersés ont eu lieu ensuite au cours de la nuit.


sources :www.gecos.dz

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.