Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

SU- 1 00

, par

SU- 1 00

Pays URSS

Type : canon automoteur moyen.

Equipage : 4 hommes.

Armement : un canon de 100 mm Modèle 1944 (D-IOS) ;
2 fusils mitrailleurs PPS de 7,62 mm.

Blindage : minimum 20 mm ;

maximum 54 mm.

Dimensions :

longueur (canon compris) : 9,45m ;

largeur:3 m ;

hauteur 2,25 m.

Poids en ordre de combat : 31,6t.

Pression au sol : 0,82 kg/cm2.

Puissance massique : 16 ch/t.

Moteur : Modèle V-2-34 12 cyl. diesel refroidi par eau,

développant 507 ch à 1 800 tr/mn.

Performances :

vitesse sur route : 48 km/h ;

autonomie : 320 km ;

obstacle vertical : 064 m

coupure franche : 3 m ;

pente : 300.

Temps de service : introduit dans l’armée Rouge en 1944 et utilisé aujourd’hui encore par les armées de nombreux pays, dont l’Albanie, l’Algérie, l’Allemagne de l’Est la Bulgarie, la Chine populaire, la Corée du Nord, Cuba, l’Egypte, l’Irak, le Maroc, la Mongolie, la Roumanie. la Syrie, la Tchécoslovaquie, l’Union soviétique, le Yémen du Nord et la Yougoslavie.

Lorsque le char moyen T-34 fut doté du canon de 85 mm, devenant ainsi le T-34/85, il s’avéra nécessaire d’augmenter la puissance de feu du canon automoteur moyen qui utilisait ce châssis. Le SU-85 ne pouvant plus jouer efficacement son rôle de véhicule de soutien du char moyen, les Soviétiques commencèrent en 1944, à le remplacer par le nouveau canon automoteur SU-100, plus puissant. Celui-ci ressemblait beaucoup à son prédécesseur, mais il était armé du nouveau canon de 100 mm Modèle 1944 (D-I0S),conçu par l’équipe du général F.F. Petrov. La production du SU-100 débuta à Uralmashzavod en septembre 1944 et, à la fin de l’année, environ 500 exemplaires avaient été livrés à l’armée. A la fin de la guerre, on en avait construit plus de 1 800. Le SU-100 se montra très efficace pour la destruction des chars lourds et chasseurs de chars allemands, tels les Panther, Tiger, Ferdinand, Jagdpanther et Jagdtiger. Il joua un rôle très important pendant les phases finales de la seconde guerre mondiale.

Le canon de 100 mm, qui armait ce véhicule, était une adaptation du canon naval 100/56 à tir rapide et à double usage, datant d’avant-guerre. Comme sur le SU-85, le canon était monté à l’avant d’une superstructure blindée fixe fortement inclinée et le pointage se faisait à l’aide d’un périscope de canon de char. Contrairement à celui du char T-34, sur lequel était basé le SU-100, le chauffeur de ce dernier était séparé des autres membres de l’équipage par des plaques de blindage, ce qui nécessitait la présence
d’un système de communications interne. A l’instar du SU-85, le SU-100 n’avait pas d’armement auxiliaire.

Beaucoup plus efficace que le canon de 85 mm, la pièce de 100 mm tirait un obus brisant de 16 kg. à une distance de 19 200 m, ou un obus perforant de 19,5 kg. L’emport en munitions était de 34 obus. Le SU-100 se distinguait de son prédécesseur non seulement par son canon nettement plus long mais aussi par la forme nouvelle de son mantelet et par sa coupole circulaire fixée au sommet de la superstructure, à droite.

Le SU-100 resta le canon de soutien standard des divisions blindées et motorisées jusqu’à leur réorganisation, en 1957. Il fut alors remplacé par le ISU-122, basé sur le châssis du char lourd IS. Après la guerre, des SU-85 et SU-100 désarmés furent longtemps utilisés comme véhicules blindés de commandement ou de dépannage. En pareil cas, l’embrasure du canon enlevé était obturée par une plaque de blindage.


sources l’encyclopedie des blindés ed. Elsevier Séquoia 1978

Messages et commentaires

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.