Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

BA-10

, par

BA-10, BA-10ZhD et variantes
Type : auto blindée.
Equipage : 4 hommes.
Armement : un canon de 45 mm ; une mitrailleuse coaxiale DT de 7,62 mm ; une mitrailleuse DT de 7,62 mm dans la caisse (à côté du chauffeur).
Blindage :
minimum 6 mm ;
maximum 15 mm.

Dimensions :

longueur : 4,65 m ;
largeur : 2,07 m
hauteur : 2,21 m.
Poids : 5 t
Pression au sol : 3,15 kg/cm2.
Puissance massique : 9,8 ch/t.
Moteur : Modèle GAZ-M1 4 cyl. en ligne à essence refroidi par eau, développant 50 ch à 2 800 tr/mn.

Performances :


vitesse sur route :
55 km/h ;
autonomie : 300 km ;
obstacle vertical : négligeable ;
coupure franche : négligeable ;
pente : 20°.
Temps de service : dans l’armée Rouge de 1938 à 1943

A partir de 1931, l’industrie automobile soviétique entreprit la production d’une série d’autos blindées à six roues pour l’armée Rouge. Il y eut d’abord la BA-27M (voir texte relatif à la BA-27), suivie, la même année, de l’amphibie BAD et de la D-13. Aucun de ces véhicules ne dépassa cependant le stade expérimental. La première auto blindée moyenne à six roues adoptée par l’armée fut, en 1932, la BA-1. C’était une 6x4, construite à l’usine lzhorsk et connue aussi sous le nom de BAI. Elle utilisait le châssis du camion Ford-Timken, importé des Etats-Unis.

On en construisit une petite série, en variant son armement et quelques autres points de détail, avant de passer à l’utilisation du châssis à six roues GAZ-AAA. En 1933 fut créée la BA-10 une 6x4, elle aussi construite par lzhorsk. C’était une BA-10 améliorée et basée sur le châssis GAZ-AAA, armé d’un canon de 45 mm et d’une mitrailleuse coaxiale montés dans la tourelle du char léger T-26.
Des chenilles spéciales pouvaient être placées autour des roues arrière pour améliorer les performances en tout-terrain. Les roues de secours, montées sur essieux sur les côtés de la caisse, tournaient librement pour offrir au véhicule un appui supplémentaire lors du franchissement d’obstacles.
Cette caractéristique, de même que les chenilles de secours, fut maintenue pour tous ces véhicules à six roues.
La BA-a retenue comme équipement standard pour les sous-unités de reconnaissance, resta en service jusqu’au début de la seconde guerre mondiale.

En 1935, les Russes créèrent leur premier véhicule ampli ie expérimental, une auto blindée 6x4. C’était la PB-4, qui resta au stade expérimental. Cette même année, lzhorsk conçut une BA-3 perfectionnée appelée BA-6. On en produisit trois versions, toutes adoptées par l’armée : la BA-6 (1935), la BA-6ZhD (1935), destinée à rouler sur les voies ferrées, et la BA-6M (1936). Toutes trois prirent part à des opérations militaires de 1936 à 1939.

En 1936 apparut une version modifiée de la BA-6M, appelée BA-9. Construit sur le châssis GAZ-AAA, ce véhicule différait des précédents par son poids et son armement On n’en construisit qu’une petite série. C’est cette même année que les troupes républicaines d’Espagne commencèrent à utiliser les autos blindées de série à six roues.
En tout l’URSS leur envoya environ 100 véhicules de ce type. D’autre part, des ingénieurs russes aidèrent à préparer la construction de ces véhicules en Espagne même, construction qui devint effective en 1937 et 1938.
En 1938, l’armée Rouge adopta la BA-10, qui constituait un nouveau progrès par rapport à la BA-9, et conçue, elle aussi, par le bureau d’étude de l’usine lzhorsk. Elle fut produite massivement de 1938 à 1941. Outre le modèle de base BA-10, la variante ferroviaire SA-10ZhD apparut en 1938. La BA-10, devenue l’équipement standard d’unités de reconnaissance et de brigades blindées indépendantes, resta en service jusqu’en 1943.

Toutes les autos blindées mises alors en service prirent part aux combats non seulement en Espagne, mais aussi en Mandchourie contre les Japonais, pendant la guerre finno-soviétique et au cours de la première phase de la guerre germano-soviétique. Parallèlement aux séries d’autos blindées moyennes à six roues, les Russes créèrent plusieurs modèles lourds à six roues, dont la fameuse BAZ amphibie, la BA-11 à essence et la BA-1LD diesel, lesquelles combattirent également sur le front de l’Est On construisit aussi beaucoup d’autres variantes des blindés à six roues, dont des ambulances, des ravitailleurs et des transporteurs de troupes.


sources / Encyclopedie des blindés ed Elsevier Sequoia 1978

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.