Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Hipper, Blücher et Prinz Eugen

, par

Sauf à considérer les cuirassés de poche comme des croiseurs lourds, l’Allemagne n’entreprit pas de construire des navires de ce type avant le milieu des années trente, au moment où la Royal Navy renonçait à ce modèle. La Marine allemande en fit construire et achever trois, les Hipper, Blücher et Prinz Eugen, un quatrième fut vendu aux Russes, et l’on entreprit d’en transformer un cinquième en porte-avions mais les travaux ne furent jamais terminés. Le Blücher fut coulé par les défenses côtières norvégiennes avant même d’être complètement au point, le Hipper souffrit d’ennuis de machines de façon chronique, tandis que le Prinz Eugen, auquel on avait apporté de légères améliorations par rapport aux deux autres, fut le mieux réussi de la série.

Le Hipper, comme les autres premiers bâtiments lourds, reçut à l’origine une étrave droite et une cheminée sans capot, mais il fut modifié par la suite afin de ressembler à ses frères avec une étrave à guibre et un capot de cheminée. Tous trois étaient de puissants navires munis d’une forte artillerie secondaire, dotés d’une bonne vitesse et d’une protection beaucoup plus épaisse que les autres croiseurs européens armés de 203, à l’exception de l’Algérie, seul à les valoir dans les Marines britannique et française.

Ils auraient fait d’excellents navires sans le manque de fiabilité de leurs chaudières à haute pression et le faible rayon d’action dû à leurs turbines à vapeur. De fait, le Prinz Eugen tint une place très honorable comme soutien du Bismarck contre le Hood et le Prince of Wales ; il obtint des coups au but avec ses 203 avant même les 380 du Bismarck, et sa silhouette fit se méprendre les Britanniques, qui dirigèrent leur feu contre lui.

PRINZ EUGEN

Déplacement normal, 14 800 t ; à pleine charge,
19 800 t
Longueur 210 m hors tout
Largeur 21,80 m au maître bau
Tirant d’eau moyen, 5,79 m
Propulsion 3 lignes d’arbres, turbines à engrenages, 132 000 ch,
Vitesse 32 noeuds
Protection
cuirasse ceinture, 83 mm ;
pont,38-64 mm ;
tourelles, 165 mm
Artillerie 8 pièces de 203 mm, 12 de 105 mm AA, 12 de 37 mm AA,
8 de 20 mm AA
Tubes L.T. 12 tubes lance-torpilles de 533 mm
Aviation 3 appareils, 1 catapulte
Lancé le 22 août 1938 au chantier Germania,à Kiel.


Sources Les navires de la seconde guerre mondiale ed Atlas 1977

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.