Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Schnellboot (S-Boot- E-boat)

, par

Le Schnellboot (S-Boot) allemand différait beaucoup de ses équivalents de la Royal Navy. Il trouvait son origine dans un modèle civil mis au point par Lürssen au début des années trente ; construit en bois sur membrure d’acier, il avait une coque à bouchains ronds qui lui donnait une vitesse maximale inférieure à celle des vedettes britanniques à bouchains vifs, mais une tenue à la mer très supérieure : le S-Boot pouvait en fait maintenir sa vitesse de pointe dans des conditions météorologiques qui obligaient les marins anglais à mettre les moteurs au ralenti.
La propulsion Diesel fut spécifiée dès le départ, mais le prototype S1 de 1930 et les S2 à S5 de 1931-1932 durent se contenter de moteurs à essence en attendant que DaimlerBenz et MAN aient développé un matériel approprié, et les S6 à S13 de 1934-1935 furent les premières unités à recevoir l’installation Diesel à trois arbres prévue.
Ces bateaux de 32,40 m avaient une vitesse de 35 noeuds qui fut jugée insuffisante par les autorités allemandes et, sur le groupe suivant, les diesels de sept cylindres cédèrent
la place à des moteurs de onze cylindres ; ce changement améliora la vitesse mais nécessita un allongement de la coque, portée à 34,70 m.
Grâce à leurs dimensions plus importantes, les S-Boote pouvaient transporter leurs deux tubes lance-torpilles à l’avant de l’abri de navigation, ce qui laissait de la place pour arrimer derrière eux deux recharges.
A partir du S26, le gaillard d’avant fut surélevé d’un mètre, modification qui permit d’augmenter le franc-bord et d’enfouir les tubes lance-torpilles, entre lesquels il devint possible d’installer un canon.
Plus silencieux que leurs homologues britanniques, les S-Boote avaient en outre une silhouette difficile à repérer sans radar. L’armement de canons dut continuellement être augmenté pour égaler celui de leurs adversaires, mais la charge additionnelle fut en grande partie compensée par des moteurs plus puissants et par les économies de poids réalisées grâce à de nouvelles techniques de construction. La protection fut améliorée grâce à l’adoption d’une passerelle blindée de type « Kalotte ».
Le Alliés appelait E-boat (E-bateau) les Schnellboot , il est communément admis que le « E » signifie « ennemi », mais il est possible qu’il se tenait pour Eilboot (bateau pressé )

Caractéristiques
Classe S 26
Déplacement : 93 t standard,115 t à pleine charge.
Dimensions :
longueur, 34,95 m ;
largeur, 5,10 m ;
tirant d’eau,1,40 m.
Appareil moteur : 3 moteurs Diesel développant 6 000 ch et entraînant 3 arbres.
Vitesse : 39,5 noeuds.
Autonomie : 1 390 m à 35 noeuds.
Armement : 2 tubes lance-torpilles de 533 mm avec 4 torpilles, , 2 canons de 20 mm.
Équipage : jusqu’à 21 officiers et matelots.


source :encyclopedie des armes Atlas 1984

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.