Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Charles Vane

, par

Né en 1680 - Mort, pendu le 29 Mars 1721 à Port royal.

Personnage violent et sulfureux, compagnon de beuverie d’Edward teach le fameux barbe noire.
Il sévit comme capitaine pirate autour de New Providence (Bahamas) entre 1716 et 1719 où il accumule une liste impressionnante de prises. En 1718 il eut même l’audace de se bombarder gouverneur de New Providence. Selon Daniel Defoe : « durant 20 jours de rang où il tyrannisa la population ». Et ce jusqu’à l’arrivée du vrai gouverneur qui le contraint à prendre la fuite en boutant le feu a une de ses prise (dont les canon chargés furent mis a feu par l’incendie endommageant le gréement du bateau du gouverneur). Il profite de la confusion pour s’échapper avec son équipage a bord d’un sloop ou d’un brigantin.

A l’arrivée du vaisseau du gouverneur, ce dernier aurait fait tirer le canon de 8 heures (à blanc), ce à quoi notre sulfureux pirate aurait fait répondre chargé à mitraille.

Il reprends ses méfaits quelques mois avant d’être débarqué sur une ile déserte par son équipage qui le remplace par son quartier maitre. Jack Rackham, dit " Calicot Jack" (amant de Anne Bonny), pour avoir refusé d’attaquer un bâtiment français armé en guerre.

Le premier vaisseau à mouiller sur son île est commandé par une connaissance de Vane, un ancien pirate repenti qui refuse de le prendre a son bord en ces termes :

Charles je ne puis vous prendre à mon bord autrement qu’en qualité de prisonnier car autrement vous cabaleriez avec mon équipage pour me rompre le col, et vous sauver avec mon vaisseau pour reprendre vos pirateries.

Le second vaisseau le pris à son bord le prenant pour un inoffensif naufragé. Malheureusement, un visiteur l’identifia à la première escale et il fut remis aux autorités françaises. Condamné et pendu le 29 mars 1721.

Selon Daniel Defoe « il laissa paraitre sa lâcheté devant le gibet et il mourut dans des affres aussi horrible que ses crimes. »


- source histoiredumonde.net d’après diverses lectures
- Les chemins de fortune histoire générale des plus grand pirate Daniel Defoe Londres 1726. trad ed liberto 2002

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.