Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Bastogne : Bastogne encerclée

, par

Bastogne encerclée
Dans le courant de la journée du 20, la bataille pour la ville augmenta d’intensité à la des attaques simultanées de la Panzer Le, de la 26e Volksgrenadierdivision. Aucune d’elles ne réussit, mais leur accroissement de puissance permettait de présager ce qui suivre. A la soirée, les deux Div. ennemis avaient encerclé la ville, la Panzer Lehr principe au sud-est d’une ligne imaginaire versant la ville du sud-ouest au nord-est, Volksgrenadier au nord-ouest de la m ligne. La lutte se poursuivit le 21, I ensuite, le 22, les Allemands commirent bévue de dimension.

côté ennemi, pensa que la position des Américains était sans issue et, vers midi, leur envoya quatre parlementaires. Venus par les lignes du 2’ Bn. du 327e, les Allemands remirent aux Américains l’ultimatum suivant : si la garnison américaine encerclée ne consentait à une reddition honorable dans un délai de deux heures, elle serait détruite par les feux massifs de l’artillerie allemande. La réponse de McAuliffe à cet ultimatum lui a valu la célébrité dans l’histoire militaire : « Nuts ! » Le lieutenant-colonel Ralph Harper, commandant le 327e, ne réussit pas à trouver de traduction idiomatique de la réponse de McAuliffe ; il se contenta donc de dire aux Allemands : « Allez au diable ! »


sources mensuel Connaissance de l’Histoire 1977 1982 Hachette

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.