Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Il neige à gros flocons

, par


Le déclenchement de l’attaque est fixé, en principe, au 13 novembre. Mais ce jour-là, les conditions atmosphériques sont déplorables, le sol est recouvert d’une neige qui tombe sans interruption, empêchant de lancer l’opération. Celle-ci est remise au lendemain. De toute façon, les chars ne pourront sortir des routes.
Le 14 novembre, à midi, après une préparation d’artillerie de quarante minutes, effectuée par plus de 400 canons de tout calibre dont le général Dumas, commandant l’artillerie du ter C.A., coordonne l’action, le général Carpentier, commandant la 2e D.I.M., déclenche son attaque dans des conditions atmosphériques extrêmement défavorables. Il neige à gros flocons et le sol est entièrement détrempé.
La surprise est complète. Un général allemand, qui sera tué au début de l’action, vient de noter sur son carnet que « les Français organisent le terrain et n’ont pas l’intention d’attaquer ». L’ennemi, toutefois, se ressaisit rapidement et oppose à notre progression une résistance opiniâtre.
En dépit de cette résistance et du mauvais temps, nos troupes poussent résolument de l’avant. Le 14 au soir, les avancées de la position allemande sont rompues et, à la droite de la 2e D.I.M., nos troupes ont progressé de plus de 5 kilomètres à l’intérieur de la position ennemie.
Au cours des journées des 15 et 16 novembre, le ter C.A. poursuit énergiquement son action et entame la première position ennemie. Le commandement allemand, après avoir jeté dans la bataille toutes les réserves locales disponibles, va tenter vainement de se rétablir sur la limite arrière de la première position : Belfort-Delle.
Le 17 novembre, la 2e D.I.M. et les chars de la 5e D.B. atteignent la Lisaine et s’emparent d’Héricourt et de Montbéliard. Un sous-groupement du C.C. 4 de Schlesser, soutenu par le 8e R.T.M., parvient par surprise à
I I heures à Héricourt et s’empare du pont sur la Lisaine, mais il faudra se battre jusqu’à la nuit pour constituer et consolider une tête de pont à l’est de la rivière. Plus au nord, le groupement d’exploitation s’empare de Luze. Au sud, le C.C. 5 d’Oléon, soutenu par le 5e R.T.M., s’empare de Montbéliard par une habile manoeuvre et saute sur les ponts de la Lisaine, intacts grâce aux maquisards.
De son côté, la 9e D.I.C., découplant le 9e zouaves et les chars de la Ire D.B. mis à sa disposition, saute sur Hérimoncourt, dont le pont tombe entre nos mains.
Sur tout ce front d’attaque, l’ennemi paraît complètement désorganisé ; en direction de Delle, il n’offre plus de résistance sérieuse. La brèche est ouverte dans la position ennemie, il faut maintenant exploiter rapidement.
Le général Béthouart rend au général du Vigier le commandement de la Ire division blindée qui avait été scindée en combat commands mis à la disposition des divisions d’attaque et il donne à cette division la mission d’achever la rupture de la deuxième position ennemie entre Morvillars et Mulhouse et à la 9e D.I.C., celle de protéger le flanc gauche de la 1 re D.B.
Il décide enfin de s’emparer de Belfort par surprise et confie cette mission à la 2e D.1.M. soutenue par la 5e D.B.

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.