Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Gammon bomb

, par


La gammon bomb est une sorte de grenade maison typiquement SAS limite artisanal
elles étaient preparées au régiment et non en usine au début

Dans son livre Special Air Service le lieutenant Edgard Thomé du 3eme RCP (French SAS) la decrit comme suit :

- J’allais oublier l’essentiel : les Gammon bombs. C’est un engin d’apparence dérisoire, une sorte de petit sac noir en jersey élastique qu’on pourrait presque confondre avec ces réticules dont s’encombrent les femmes quand elles vont en soirée. Mais c’est un réticule à l’intérieur duquel vous ne trouverez ni poudrier, ni houppette, ni accessoires de ravalement. Bourré de deux ou trois livres de plastic high explosive, aucune chenille de char et pratiquement aucun blindage ne résistent à son impact. On peut aussi mélanger de la thermite au plastic, et le char ennemi flambera alors sans rémission.

A l’origine, les Gammon n’étaient prévues que pour détruire les blindés. Plus tard, quand nous aurons appris à mieux connaître les nazis, quand nous aurons découvert les corps torturés de nos camarades assassinés, nous deviendrons méchants à notre tour. Nous nous soucierons moins de faire des prisonniers que de tuer sans remords.

Les Gammon deviendront alors des machines infernales, truffées de chaînes de vélo, de balles de colt ou de boulons. Nous en userons indifféremment contre les chars ou l’infanterie. Elles hachent ou déchirent tout dans un rayon de vingt mètres : colis exprès pour l’enfer, elles couchent leurs victimes par dizaines à la fois. De plus, leur explosion est tout à fait semblable à celle d’un obus de mortier et j’ai toujours vu les Allemands s’y méprendre et s’imaginer du même coup qu’ils étaient attaqués par des forces lourdement armées alors qu’il s’agissait d’une poignée d’entre nous.


Spécial Air Service 1940 1945 l’épopée d’un parachutiste en France occupée Edgard Thomé Grasset 1980

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.