Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Un secret total

, par

Le groupement aéroporté, commandé par le colonel Ducourneau (le même qu’à Phu Doan) se composait d’un état-major, des6eet8eBns. coloniaux et du 2e Bn. de la Légion étrangère. En supplément il y avait une Sn. du Gn. qui disposait de 14 bateaux d’assaut pneumatiques. Les forces de terre comprenaient trois Bns. et deux commandos, quelques chars et une Cie. du Gn. avec trois bulldozers. En réserve, sur les aérodromes de Gia Lam et de Bach Mai à Hanoi, il y avait un Bn. Para et une Bie. de canons sans recul de 75 mm.
Si important était le secret, que le général Gilles se chargea lui-même de toute la préparation avec l’aide seulement d’un officier des transmissions. Les ordres ne furent rédigés que deux jours avant l’opération et les unités alertées le 16 juillet à 14h 00 ; après quoi, elles furent consignées dans leurs casernes. Les commandants de Bn. reçurent communication des ordres à 15 h 00 et les commandants de Cie. à 16 h 00.


sources Connaissance de l’histoire no 57 juin 1983

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.