Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Scipion l’Africain

, par

Scipion l’Africain

(Publius Cornelius Scipio Africanus) est un général et homme d’État Romain, né en 235 av. J.-C., et mort en 183 av. J.-C., à Liternum en Campanie. Son tombeau ainsi que sa dépouille se trouvent dans la ville de Colonia Nerviana Augusta Martialis Veteranorum Sitifensium (Sitifis), capital de la Numidie Sétifienne, dite aujourd’hui Sétif, dans l’Est Algérien.

Il appartenait à la famille des Scipions, branche de la gens Cornelia. Fils de Publius Cornelius Scipio, le consul de 218 av. J.-C., il voit périr son père et son oncle en 211 av. J.-C..

Il prend part à la bataille de Cannes (Apulie), près de l’actuelle Canossa, en (216 av. J.-C.), comme tribun militaire de la seconde légion.

Proconsul en Espagne, en 211 av. J.-C., à 24 ans, il prend la Nouvelle Carthage (Carthagène), en 209 av. J.-C., rallie les Celtibères (voir l’épisode du chef ibère Allutius qui a donné lieu au thème de La Continence de Scipion, sujet de plusieurs tableaux), triomphe d’Hasdrubal à Bécula, en Andalousie, en 208 av. J.-C. et après plusieurs batailles victorieuses, conquiert toute l’Andalousie, en 207 av. J.-C.. Après la soumission de Gadès (Cadix) et l’alliance avec Massinissa, il rentre à Rome à l’automne 206 av. J.-C., couvert d’une gloire immense.

Consul en 204 av. J.-C., il reçoit la Sicile, d’où avec 50 vaisseaux de guerre et 400 navires de transport, il passe en Afrique. Après avoir vaincu Hannon, et suite à la grande défaite de Syphax près de Cirta, il occupe Tunis en 203 av. J.-C..

Proconsul en 203 av. J.-C., il vainc définitivement les Carthaginois d’Hannibal, rappelé d’Italie, à la bataille de Zama en octobre 202 av. J.-C..

Cette bataille mit fin à la deuxième guerre punique et il reçoit le surnom d’Africain (Africanus), celui qui a vaincu les Africains. On précise parfois Africanus major pour le distinguer de Scipion Émilien qui reçut aussi le surnom d’Africain.

Censeur en 199 av. J.-C., consul pour la deuxième fois en 194 av. J.-C., il prend part à la guerre avec son frère Scipion l’Asiatique contre Antiochos III de Syrie (193 av. J.-C. - 190 av. J.-C.) au retour de laquelle, il rencontra l’hostilité des Romains conservateurs, emmenés par Caton l’Ancien, qui lui reprochaient d’avoir gaspillé à son profit des indemnités de guerre. Il choisit alors de se retirer.

L’épitaphe de son tombeau, situé en territoire non romain, disait : « Ingrate patrie, tu n’auras pas mes os ».


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.