Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Les immortels (Mélophores)

, par

Mélophores

Les Mélophores (du grec ancien / hoi mêlophoroi, littéralement « les porteurs de pommes »), également appelés les Immortels, sont un groupe de 10 000 lanciers qui constituent la garde personnelle du Grand Roi de Perse.

Selon Xénophon (Cyropédie, VII, 5, 66-68), le corps est créé par Cyrus l’Ancien, qui juge insuffisants pour garantir sa sécurité et sa tranquillité les gardes des portes :

« Il se demanda quels étaient parmi les autres hommes ceux auxquels il pourrait confier le plus sûrement la garde de son palais. Or comme il savait que les Perses restés au pays avaient peine à vivre à cause de leur pauvreté et qu’ils menaient une existence très pénible, tant à cause de l’âpreté du sol que parce qu’ils travaillaient de leurs mains, il crut qu’ils seraient les plus disposés à se satisfaire du régime de sa cour. Il prit donc parmi eux dix mille satellites, qui, campés autour du palais, le gardaient jour et nuit, quand il était présent, et qui l’accompagnaient dans ses sorties, rangés de chaque côté de sa personne. »

Les Mélophores sont également chargés de la protection de la tente royale, lorsque le Grand Roi se déplace. Ils combattent autour de lui (Arrien, III, 13, 1) : ainsi, avec les Parents, ils protègent la retraite de Darius III à la bataille de Gaugamèles (331 av. J.-C.).

Leur nom vient de la pomme (selon Athénée, XII, 514b) ou de la grenade (selon Xénophon, VII, 41, 83) qui orne la hampe de leur lance, en lieu et place de saurotères (pointes). Mille des Mélophores, commandés par le chiliarque, portent une pomme d’or, tandis que les 9000 autres portent des pommes d’argent. Selon Héraclide de Cymé, ces Mille sont choisis de naissance noble (aristindên) et perse.

Xénophon (ibid.) explique leur autre nom d’« Immortels » par le fait que « si quelqu’un d’entre eux venait à manquer pour cause de mort ou de maladie, on en élisait un autre à sa place, et parce qu’ils n’étaient jamais ni plus ni moins de dix mille. » Cette notion de l’immortalité est bien connue dans la Méditerrannée antique - c’est par exemple le cas des troupeaux « immortels » dans le contrat au « cheptel de fer » (tout animal mort ou perdu est remplacé par le bénéficiaire du bail, le nombre de têtes restant constant) ou encore des colombes portant l’ambroisie aux dieux dans Homère (Odyssée, XII, 64-65). C’est encore le cas des « Immortels » de l’Académie française[3].

Les Mélophores ont impressionné les auteurs grecs par leur luxe : Hérodote note qu’ils « surpassaient toutes les autres troupes par leur magnificence » et qu’ils « ils brillaient par la multitude des ornements en or dont ils étaient décorés. » Quinte-Curce (III, 3, 13) remarque également que « c’était eux surtout qu’un luxe d’une opulence inouïe rendaient plus imposants ; à eux les colliers d’or, à eux les robes brochées d’or, et les tuniques à manche, ornées aussi de gemmes. »

Élien précise qu’ils portent des robes « couleur pourpre et jaune pomme » (Histoire variée, IX, 3). Sensible à leur aspect impressionnant, Alexandre le Grand conserve les Mélophores et les utilise à son service après qu’il a mis fin au règne des Achéménides.

Il est probable que les lanciers et archers représentés sur les briquées émaillées de l’Apadana (salle d’audience) du palais de Darius Ier à Suse soient des Mélophores.


sources :wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.