Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Le fantastique ordre du jour

, par

Paul de Langlade, officier de cavalerie - dont la disparition, en février 80, a peiné tous ceux qui l’ont aimé et estimé - est appelé, en 1943, par le général Leclerc, à la formation de la 2e D.B. et à son entraînement au Maroc. Colonel nommé au commandement du Groupement Tactique Langlade, l’un des autre « Combat-Commands » de la division, il a laissé, dans ses souvenirs, « en suivant Leclerc », une image exaltante de l’entrée de son GTL dans Paris au matin du vendredi 25 août 1944.

Le 23 août, précédant l’immense cohue des chars, des half-tracks et des canons automoteurs courant depuis minuit sur la grand-route, j’étais à Rambouillet à 14 heures. Aiguillé, dès l’entrée, par la circulation routière sur le château où le quartier général du général Leclerc s’installait, je pris contact avec lui. Remis entre les mains de Gribius, ce dernier chargé de me préciser verbalement ma mission, me conduisit sous les charmilles du parc où étaient installées en plein air des tables recouvertes de cartes de Paris et des environs.
C’est là que je reçus de ses mains le fameux ordre d’opérations pour la journée du 24, qui demeurera célèbre à plus d’un titre et dont la mission définie dès la première ligne tenait dans trois mots « héroïques ». En voici le texte :
Mission :
1) s’emparer de Paris.
2) tenir Paris.
en occupant les ponts entre Ivry-sur-Seine et Neuilly-sur-Marne,
en poussant des éléments dans la banlieue nord-est de Paris,
en maintenant un élément réservé au centre de Paris.
Renseignements :
L’ennemi dispose d’un certain nombre de points d’appui sans liaison les uns avec les autres. Ces points d’appui sont plus denses dans la région sud-ouest de Paris.
Dispositif :
Mission principale.
G.T. « V » .
a) pousser sur l’axe Arpajon-Sceaux-Paris où se fera l’effort principal, en utilisant les petites routes et en évitant les grands axes,
b) pénétrer dans Paris en direction du Panthéon puis franchir la Seine et sortir par la région de Vincennes-Charenton ; tenir les ponts de la Marne entre Ivry-sur-Seine (inclus) à Neuilly-sur-Marne (inclus), c) s’éclairer initialement à distance utile P.C. : en fin de mission : Porte de Vincennes.
Mission secondaire de diversion :
G.T. « L ».
a) pousser sur l’axe Dampierre-Chevreuse, Château... Toussus-le-Noble, les Loges,Jouy-en-Josas, Villacoublay, pont de Meudon, pont de Sèvres,
b) tenir Sèvres et pousser le sous-groupement sur Versailles et en direction de Paris,
c) en fin d’opérations et après relève par éléments réservés à Versailles, pousser l’ensemble de son groupement au centre de Paris (Place de la Concorde) en réserve mobile. P.C. : Initialement, pont de Sèvres - ultérieurement, hôtel Crillon Paris.
G.T. « D ».
a) mettre le 3e R.A.C. à la disposition du G.T. « V », progresser derrière G.T. « V », prêt soit à l’appuyer, soit à appuyer le G.T. « L » en poussant un sous-groupement en direction du pont de Sèvres.
b) nettoyer centre de Paris,
c) en cas de réussite immédiate des différentes opérations regrouper les éléments dans la région de Pantin. Au nord de Paris - P.C. : Mairie de Pantin.
Eléments Morel-Deville
Se maintenir à leurs emplacements actuels et faire le maximum de volume pour simuler une attaque directe en direction de Saint-Cyr. En fin de journée en réserve aux ordres du Colonel Rémy.
F. T . A.
Les batteries suivront initialement la progression des groupements auxquels elles sont affectées, prêtes à s’organiser en D.C.A. au centre de Paris, dès la chute de Paris.
Génie
Les éléments réservés du Génie sous les ordres du chef de bataillon commandant le Génie Dio resteront initialement à Rambouillet. et se tiendront prêts à dominer l’axe Rambouillet-Versailles-Paris en fin de journée sur nouvel ordre.
Cdt Remy et éléments réservés. Sous les ordres du colonel Remy
—  Pousseront sur Versailles dès sa libération et déminage des axes prêts à recevoir toute mission de contre-attaque.
—  Pousseront ultérieurement sur Paris (Longchamp).
P.C. avancé principal :
— derrière G. T. « V » puis Hôtel Crillon Paris
—  Rambouillet
—  Versailles - Lycée Hoche
—  Longchamp. Base : — Rambouillet.
—  Circulation :
—  un D.C.R. à la disposition du G.T. « V »
—  un D.C.R. à la disposition du G.T. « L ».
—  En fin d’opérations deux détachements de circulation routière à la disposition du Général, place de la Concorde.
—  Air support :
—  détachement principal avec G.T. « V »
—  détachement secondaire avec G.T. « L ». — Heure de début des opérations : 7 heures.
P.C., le 23 août 1944, Rambouillet, 18 heures. Le Général Leclerc, commandant la 2e division blindée
Ce document demeurera comme l’un des monuments qui servira à l’histoire militaire. Saisissant raccourci de la pensée du chef, cet ordre condensé en deux pages dactylographiées fut le seul que je reçus jusqu’au 25 août au soir.
Rompant avec toutes les traditions sacro-saintes des procédés classiques d’état-major, sorti délibérément du cadre enseigné avec solennité par des générations de professeurs à l’Ecole de guerre, il ne contenait certes que l’essentiel dans lequel tout était inclus. Aucun d’entre nous ne ressentit la nécessité de commentaires superflus. Un exemplaire en fut remis à chacun des sous-groupements à mon poste de commandement en forêt de Rambouillet et l’ordre de marche fut précisé : Massu en tête, suivi de Minjonnet. Avec mon poste de commandement réduit, je marcherai derrière le sous-groupement Massu.
Chacun de nous répétait dans sa tête ce refrain enivrant : « Mission : s’emparer de Paris. P.C. initialement : pont de Sèvres, ultérieurement : hôtel Crillon, place de la Concorde. »
Je ne pense pas que l’histoire militaire de la France ait jamais procuré sensation pareille à un de ses officiers.


Articla du Gen Langlade Connaissance de l’histoire hachette 1980

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.