Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Le G.T.L. entre dans Paris par l’ouest

, par


Les ordres reçus le 23 août au soir sont, à leur tour, répercutés pour celui qui est alors le colonel de Langlade, à la tête du G.T. « L ». groupement tactique portant l’initiale de son nom.
2e Division Blindée
Groupement Tactique « L »
Etat-Major (3e Bureau)
Poste de Commandement le 25 août 1944
9 h 30.
Ordre d’opération n" 1
I. — Mission du G.T. « L ».
Pousser sur Versailles de simples reconnaissances et exploiter vers Paris, direction générale : place de la Concorde.
II. — Décision
A) point d’appui du pont de Sèvres - aux ordres du Chef d’Escadron Minjonnet disposant de son Etat-Major.
—  Moyens
—  Escadron Hargous
—  Chars légers du 12e R.C.A. — Escadron de cavalerie USA 102
—  T.C.I. sur la rive droite de la Seine (plus la 3e compagnie) (temporairement).
—  Mission :
1. — Tenir les deux têtes de pont est et ouest du pont de Sèvres,
2. — Envoyer des reconnaissances fréquentes en direction de Versailles. Rechercher la liaison.
a) Avec la division américaine venant sur Versailles du nord-ouest,
b) avec le groupement Rémy venant sur Versailles du sud-ouest.
B) Le reste du G.T.« L » - se portera, toutes forces réunies en avant.
Itinéraire de principe :
Pont de Sèvres, porte de Saint-Cloud, avenue Michel-Ange, avenue Mozart, rue de la Pompe, avenue Victor-Hugo. Objectif n" 1 : place de l’Etoile. Objectif n" 2 : place de la Concorde. Dispositif :
1. Sous-groupement Massu avec E.M.
11/R.M.T.
—  Escadron de Bort
—  1 Peloton T.D. du e R.B.F.M.
—  11e R.M.T.
—  Batteries de tir allégées du 40" R.A.N.A.
2. Réserve : aux ordres du colonel commandant le G.T.« L ».
—  P.C. avancé du G.T.« L ».
—  Escadron Coupe
—  4e R.B.F.M. (moins un peloton).
3. Artillerie : reste 30e R.A.B.A.
Groupe américain — E.T.A. et reste du Poste de commandement du G.T.« L » aux ordres du chef d’escadron de Sainte-Marie (disposant du réseau G.T. 40e R.N.A.) et de l’escadron de Spahis du 2/1 R.M.S.M. pour sa protection immédiate et la protection des arrières du G.T.« L ».
III. — Début du mouvement : 12 heures.
IV. — Compagnie médicale : restera sous la protection du point d’appui du pont de Sèvres jusqu’à possibilité d’installation dans les cliniques d’Auteuil. Ordre 1 à donner par le capitaine commandant la 3e C.M. dès que possible et mouvement à faire sous protection des Croix-Rouges.
Le Colonel de Langlade
Commandant le Groupement Tactique « L » Signé : Langlade
A 12 heures précises, je roulais sur le pont de Sèvres, en direction de la porte de Saint-Cloud piloté par mon neveu Le Lasseur, avec derrière moi, le Lieutenant-colonel LorrainCruze, expédié, à ma rencontre par les F. F.I. , et par ordre de qui les barricades avaient été enlevées pendant la nuit sur le parcours arrêté. Je réalisai beaucoup plus tard que ce Lorrain-Cruze se trouvait être, par son mariage que j’ignorais à l’époque, mon parent rapproché !
Cette rentrée victorieuse en famille dans Paris prenait un piquant particulier.
Dans l’avenue Edmont-Vaillant, où m’a précédé l’escadron de Bort, une foule immense acclame les troupes. Des manifestations d’enthousiasme éclatent partout avec une violence qui me fait craindre un moment de ne pouvoir nous frayer un chemin sans accidents.
A certain moment, avenue Mozart, stoppé par la foule immense qui se meut en grandes ondes diverses comme des champs de blé sous les coups du vent, je trouve Massu pied à terre qui vient vers moi.

Je ne peux m’empêcher d’éclater de rire devant le visage tourmenté barré de la dure visière du casque, qui disparaît sous le rouge à lèvres laissé sur les joues par d’innombrables femmes ayant sans doute juré d’embrasser les premiers Français qu’elles rencontreraient.


Article du Gen Langlade Connaissance de l’histoire hachette 1980

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.