Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Janissaire

, par

Les Janissaires (en turc « Yeni Çeri », littéralement « nouvelle milice ») sont, à l’apogée de l’Empire ottoman, l’élite de l’infanterie.

La création de ce corps d’armée janissaire répond aux ambiguïtés concernant l’application de la charia et les réalités de la conquête ottomane amorcée sous Orhan. Si la charia interdit la réduction en esclavage d’enfants et d’hommes musulmans, les esclaves chrétiens, capturés très jeunes, formés et islamisés contournent le problème dogmatique. De plus l’armée ottomane héritière des traditions militaires turco-mongoles ne possédait pas d’infanterie, les janissaires forment donc l’épine dorsale de l’armée et prouvent leur valeur, notamment à la bataille de Nicopolis en 1396 contre la croisade hongroise.

Créé en 1334 par Orhan, le deuxième sultan ottoman, le corps des janissaires était exclusivement composé d’enfants chrétiens, soit prisonniers de guerre, soit recrutés dans les tribus à raison d’un fils sur cinq. Cette pratique était appelée devchirmé ("cueillette" en turc). Les janissaires pouvaient donc être issus de familles chrétiennes grecques, bulgares, serbes, russes, ukraniennes, roumaines, albanaises, hongroises, arméniennes ou géorgiennes.

L’empire faisait ainsi d’une pierre quatre coups :

* renforcer son armée ;
* affaiblir ses sujets chrétiens potentiellement insoumis ;
* éviter de recruter dans le cœur de sa population musulmane ;
* convertir à l’islam ces soldats, et ainsi essayer d’accélérer la conversion totale de la population. Le seul exemple de réelle réussite sont les Albanais, catholiques et orthodoxes avant la conquête ottomane et aujourd’hui musulmans à 75 %. Un contre-exemple est Vlad III l’Empaleur Dracula qui massacra des milliers de Turcs pour, dit-on, se venger de son passage dans cette milice.

Les janissaires acquirent rapidement un rôle de « garde prétorienne », avec les implications politiques afférentes (notamment dans les crises de succession). Ils devinrent un pouvoir au sein même de la Cour du sultan, et les réformes décidées par le sultan ne touchaient jamais leurs privilèges. Quand le sultan Selim III voulut les supprimer, il fut assassiné. La volonté du sultan Mahmud II de moderniser son armée entraîna une rébellion des janissaires. Le sultan les fit exécuter (1826) et leur institution fut dissoute. Les janissaires étaient redoutés des armées occidentales car ils maniaient aussi bien le mousquet que le sabre.

Les janissaires furent présents en Algérie où, par mariage avec des femmes indigènes, ils donnèrent naissance à la communauté des Kouloughlis (du turc Köl oǧul : fils d’esclave).

Leur symbolique et leurs grades étaient associés à la cuisine ; les officiers portaient une louche dans leur coiffe, la soupière sacrée était révérée (les infidèles la touchant étant exécutés pour sacrilège, la renverser étant signe de révolte), et le sultan était appelé "père nourricier". La bannière des janissaires était surmontée d’une main en or tenant un exemplaire du Coran écrit par un personnage historique.

Leur puissance ne cessant de croître, le sultan mit le feu à leur école en 1826 et les massacra tous. Le plus étonnant, c’est qu’ils n’eurent jamais l’idée de se révolter contre leurs kidnappeurs, au lieu de massacrer eux-mêmes leurs propres villages.


Source Wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.