Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Iwo Jima : Contexte

, par

La prise de l’île devait assurer aux Américains une base aérienne à seulement 1 200 kilomètres de Tokyo. Jusqu’alors les missions de bombardement étaient parties des îles Mariannes à plus de 5 000 kilomètres du Japon : distance qui rendait impossible une escorte de chasseurs ; s’ensuivaient de lourdes pertes parmi les superforteresses B-29.

Iwo Jima constituait de plus un maillon indispensable dans la ligne de défense aérienne des Mariannes. Aussi l’île devait-elle être prise et occupée définitivement. Enfin dernière considération. Iwo Jima était traditionnellement un territoire japonais administré de Tokyo ; sa chute porterait un coup sévère au moral de l’ennemi.

De tels coups étaient importants. Les Japonais avaient étendu leur empire à une vitesse foudroyante. Dans les cinq premiers mois de 1942, ils s’étaient emparés d’un territoire s’étendant de la Birmanie à l’ouest, à travers l’archipel formé par la Malaisie, jusqu’aux groupes des îles Gilbert et Marshall dans le Pacifique central. Le contrôle de ces des microscopiques leur assurait la maîtrise de l’air dans la zone environnante, mail essentielle pour contrôler les mers.

Les Américains réagirent de deux faç Ils mirent sur pied des forces (basées des porte-avions rapides) capables de puter la suprématie aérienne aux Japon Ils conçurent, d’autre part, des techniq d’assaut amphibies perfectionnées, qui vaient permettre l’implantation de bases les îles. Les cibles terrestres étaient de mensions si réduites que les attaques nées pour les prendre se ramenaient. fait, à des assauts contre des positions f fiées ; le débarquement ne représentait une opération préliminaire classique. la bataille elle-même.
La victoire navale de la mer de Corail. 7 mai 1942, et, un mois plus tard, celle de Midway, les 4 et 5 juin, marquèrent le début d’un revirement de situation au profit des Américains.

Le 7 août, 19 000 Marines, placés sous commandement du major-général Alep der A. Vandegrift, débarquèrent à Gu canal, dans le sud des îles Salomon. L’opération surprit le commandement japonais ocal et aucun assaut amphibie ne fut nécessaire. Cependant, sur l’île voisine de Tulagi. es Marines durent lutter farouchement :outre la garnison locale ; ils apprirent ainsi que le soldat japonais, placé dans une situa-ion désespérée, combattait jusqu’au der-lier souffle plutôt que de se rendre.


sources Connaissance de l’histoire n°49 ed Hachette 1982 article "Iwo jima 1945 " de¨Paul M Kennedy

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.