Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Iwo Jima : Les soldats japonais ne se rendent pas

, par

Le 14 mars, les Américains, jugeant terminée toute résistance organisée, déclarèrent l’île officiellement conquise. En fait, cachés dans des abris souterrains ou des tunnels, plusieurs centaines de Japonais résistaient encore. Le 17 mars, Kuribayashi s’adressa aux survivants : « La bataille touche à sa fin. Les survivants, officiers et soldats, doivent sortir et attaquer l’ennemi. Ce sont mes ordres. Vous avez consacré votre vie à l’empereur, ne pensez pas à vous. Je reste à votre tête. »

La liquidation des poches de résistance, laissée aux chars et à des équipes de démolition armées de lance-flammes, se prolongea jusqu’au 26 mars. Ce jour-là, les Japonais tentèrent une ultime attaque : 350 assaillants se ruèrent à l’assaut d’un camp du génie de l’Air Force et de la Marine ; il fallut un jour de combats acharnés et l’intervention d’un bataillon de Marines pour en venir à bout. Dans les derniers jours de la bataille, Kuribayashi se suicida ; il se trouvait alors à la pointe nord d’Iwo Jima.

Le 26 mars, 216 Japonais seulement s’étaient rendus ; 20 000 avaient été tués. Dans les deux mois qui suivirent. 1 600 Japonais furent tués et 370 faits prisonniers au fur et à mesure de la liquidation des poches de résistance. Les pertes américaines, compte tenu de la suprématie aérienne et maritime des forces engagées ainsi que de la supériorité de leur puissance de feu, furent également impressionnantes : les Marines eurent 275 officiers et 5 610 soldats tués, 826 officiers et 16 446 soldats blessés. Iwo Jima coûta 30 % de l’ensemble de la force de débarquement. Un chiffre terrible enfin : les régiments d’infanterie des 4’ et 5’ divisions perdirent environ 75 % de leurs effectifs.

Iwo Jima justifia très vite la valeur stratégique que les chefs d’états-majors combinés, et en particulier l’Air Force. avaient attachée à sa prise. Avant la fin de la guerre, plus de 20 000 hommes d’équipage se posèrent sur les aérodromes de l’île ; à partir du 7 avril, grâce aux efforts des unités du génie, les chasseurs Mustang purent escorter les raids de jour des Super-forteresses contre Tokyo et d’autres villes japonaises.


sources Connaissance de l’histoire n°49 ed Hachette 1982 article "Iwo jima 1945 " de¨Paul M Kennedy

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.