Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Troisième Guerre punique

, par

Troisième Guerre punique

Date -149 à -146
Lieu Carthage
Changements territoriaux Destruction de Carthage
Issue Victoire romaine décisive

Belligérants
République romaine Carthage
Commandants
Scipion Émilien Hasdrubal
Forces en présence
40,000 90,000
Pertes
17,000 62,000

Batailles
Carthage

La Troisième Guerre punique est la dernière phase d’un conflit qui oppose pendant plus d’un siècle Rome et Carthage et qui se solde à l’issue d’une courte campagne et d’un long siège par la destruction de la cité punique.

Origines

Cette guerre est plus provoquée par les craintes romaines d’avoir à affronter à nouveau les Carthaginois que par des menaces réelles (voir la célèbre phrase Delenda est Carthago - « Il faut détruire Carthage » - de Caton). Le véritable prétexte pour mener cette guerre est l’attaque des Carthaginois sur l’un de leurs alliés (Massinissa). Les Romains leur reprochent d’avoir violé le traité de paix de -202, qui, interdisait à Carthage toute action militaire sans l’aval de Rome. Bien que Carthage ait retrouvé une certaine prospérité économique entre 200 et 149 av. J.-C., et qu’elle ait achevé en - 151 de rembourser les indemnités de guerre prévues par le traité, elle n’a pu reconstituer ni une flotte de guerre ni une armée d’importance.

Déroulement

Cette guerre décidée par le Sénat romain consiste donc en une courte campagne destinée à amener les troupes romaines à pied d’œuvre pour le siège de Carthage qui dure trois ans et est mené à bien par Publius Cornelius Scipio, ce qui lui vaut le surnom de Second Africain ("Africanus minor"), le premier étant Scipion l’Africain.

Les Romains débarquèrent à Utique en -149 et achevèrent leur siège en 146 av. J.-C. par la destruction complète de la ville, rasée la même année que Corinthe. Son emplacement est maudit et du sel y aurait été rituellement déversé (le salage complet du site de Carthage, souvent professé, reste une légende : outre le coût prohibitif d’une telle opération, sa mise en œuvre aurait été très longue).

Résurrection ultérieure de Carthage

Dès l’an -123, toutefois, Caius Sempronius Gracchus proposa, pour sa perte, d’établir 5.000 colons romains sur l’ancien site de Carthage. Repris par César, le projet fut réalisé par Auguste à partir de -29. Avec la Carthage romaine était fondée (refondée) une des plus brillantes cités de l’empire, appelée à prospérer jusqu’aux invasions vandales voire arabes. Les Romains résolvaient ainsi l’inconvénient d’avoir détruit en -146 un maillon essentiel du commerce méditerranéen.


wikipedia

Messages et commentaires

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.