Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Réactions à Rome après la chute de Sagonte

, par

Réactions à Rome après la chute de Sagonte

Ce fut presque en même temps que les députés, de retour de Carthage, n’annoncèrent que des dispositions hostiles, et qu’on apprit la ruine de Sagonte. ( Alors le sénat, consterné, et vivement touché du sort d’un peuple allié qui avait péri d’une manière indigne, rougit de ne l’avoir point secouru, et conçut de la fureur contre Carthage et des craintes pour l’avenir : il semblait qu’Hannibal fût déjà aux portes de Rome ; les esprits troublés par tant d’émotions à la fois, s’agitaient plutôt qu’ils ne prenaient de résolution. Jamais on n’avait eu à combattre un adversaire plus terrible et plus belliqueux ; jamais Rome n’avait montré tant d’inertie, de faiblesse. (4) La conquête de la Sardaigne, de la Corse, de l’Istrie, de l’Illyrie, avait été pour les armes romaines un jeu d’escrime, et non une lutte réelle. Les Gaulois avaient causé un tumulte plutôt qu’une guerre ; mais les Carthaginois, ces superbes ennemis qui ont vieilli dans le rude métier des armes, qui, pendant vingt-trois ans, toujours victorieux en Espagne, n’ont connu que des succès sous trois généraux, Amilcar, Hasdrubal, et Hannibal, aujourd’hui leur chef intrépide, les Carthaginois, tout fiers de la ruine récente de la plus riche cité, ont passé l’Hèbre, traînant après eux une foule de nations espagnoles, que suivront bientôt les Gaulois toujours avides de guerres. On aura l’univers entier à combattre en Italie et sous les murs de Rome


Eugène Lasserre, Tite-Live, Histoire romaine, t. IV, Paris, Garnier, 1937

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.