Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

La guerre d’Indépendance (1775-1783)

, par


Il est dit souvent que la guerre d’indépendance avec les Anglais commence le 19 avril 1775 au siège de Boston (Batailles de Lexington et Concord), mais le premier événement provocant la réaction populaire à l’invasion anglaise a commencé le 1er septembre 1774 dans un événement surnommé Powder Alarm intégrant cette guerre pour la liberté du peuple américain.

Au début de l’année 1775, les Américains pillèrent les armureries et organisèrent des milices ; cependant, les forces américaines étaient très inférieures à l’armée britannique, en effectif et en qualité. Les actions violentes se multiplièrent contre les intérêts britanniques ; dans un discours prononcé à l’église St. John de Richmond en Virginie, Patrick Henry exigeait « la liberté ou la mort70. »Retour ligne automatique

Premiers affrontements dans le Nord (1775)

La première bataille opposant les soldats britanniques aux Américains fut celle de Lexington et Concord à quelques kilomètres à l’ouest de Boston (19 avril 1775) : cette première escarmouche, dont l’issue fut favorable aux insurgents grâce à l’intervention des minutemen, fit 73 morts britanniques et 49 morts américains71 et marqua le début de la guérilla. Le 10 mai 1775, le jour de la prise du Fort Ticonderoga par les Américains, se tint à Philadelphie la première réunion du Second Congrès continental. Ce dernier nomma George Washington à la tête de l’Armée continentale le 15 juin suivant : le général devait organiser des troupes disparates et indisciplinées. Au début de la guerre, l’argent manquait pour payer les soldats et les cas de désertion étaient nombreux72. Cependant les Américains étaient forts de leur détermination et de l’éloignement de la métropole.

Le Congrès adressa un nouvel appel au Canada contre la Grande-Bretagne. Le 8 juillet, il envoya la fameuse « pétition du rameau d’olivier » au roi de Grande-Bretagne, une tentative de conciliation finalement rejetée par George III. Les Américains assiégèrent Boston (19 avril 1775 – 17 mars 1776) et perdirent la bataille de Bunker Hill le 17 juin 1775 : les Britanniques restaient maîtres de la ville mais subissaient de lourdes pertes. Ils finirent par se retirer en Nouvelle-Écosse le 17 mars 1776. Les troupes américaines envahirent le Canada et occupèrent Montréal (13 novembre 1775) : mais face à l’hiver canadien et à la résistance de la population, les Américains se retirèrent à la fin de l’année.


source wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.