Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Charles Cornwallis

, par

Charles Cornwallis, 1er marquis Cornwallis, né le 31 décembre 1738 à Londres (à Grosvenor Square) et décédé le 5 octobre 1805 à Gauspur près de Ghazipur dans le Nord de l’Inde1 est un général britannique connu comme commandant des troupes britanniques lors du siège de Yorktown pendant la guerre d’indépendance des États-Unis. Par la suite, il fut gouverneur général de l’Inde (1786-1793) et Lord Lieutenant d’Irlande (1798-1801) avant d’être le principal négociateur britannique du traité d’Amiens (1802).

Fils aîné de Charles, cinquième baron Cornwallis, il fit ses études à Eton et Cambridge. Il obtint un brevet d’officier (Enseigne) en 1757 avant d’obtenir la permission de poursuivre ses études militaires à Turin.

Rejoignant les troupes britanniques lors de la guerre de Sept Ans, il participa notamment aux batailles de Minden, de Villinghausen, de Wilhelmsthal et de Lutzelberg ainsi qu’au siège de Cassel.

Élu à la Chambre des Communes en 1760, puis à la Chambre des lords en 1762, il fut - paradoxalement, au regard de son rôle futur lors de la guerre d’indépendance américaine - l’un des cinq à voter contre le Droit de Timbre (Stamp Act (1765).

Il épousa en 1768 Jemima Tullekin Jones. Le couple eut deux enfants, un garçon et une fille avant la mort de Jemima en 1779.

Nommé major-général en 1775 puis lieutenant-général en 1777, il joua un rôle majeur lors de la guerre d’indépendance américaine en combattant les insurgés. Il remporta la bataille de Camden le 16 août 1780 sur les troupes du général Horatio Gates mais fut vaincu par les troupes de Washington et Rochambeau (appuyées par une flotte française commandée par l’amiral de Grasse) lors de la bataille de Yorktown (septembre-octobre 1781).

Cette bataille décida du sort de la guerre et de l’indépendance des États-Unis, entérinée lors du Traité de Paris (1783).

Malgré sa défaite, il fut nommé commandant en chef en Inde et gouverneur général du Bengale et publia une série de réglementations connue sous le nom de Code Cornwallis. Il défit les troupes du sultan Tippu lors de la troisième des quatre guerres du Mysore.

Comme Lord lieutenant d’Irlande et commandant en chef, il repoussa une invasion française en août 1798 et joua par la suite un rôle important dans le vote de l’Acte d’Union (1800) qui rattacha l’Irlande à la Grande-Bretagne en donnant naissance au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande avant de démissionner pour protester contre le refus du roi George III d’accorder des droits politiques aux catholiques irlandais.

Il conduisit en tant que ministre plénipotentiaire la représentation britannique lors des négociations qui aboutirent à la paix d’Amiens2, conclue le 25 mars 1802.

Il retourna en Inde où il mourut peu après son arrivée à Gauspur près de Ghazipur (où l’on peut encore actuellement voir son mausolée) en 1805.

Ses lettres ont été publiées par Charles Ross, 3 volumes in-8, Londres, 1859.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.