Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Fujita

Victoires

42

Biographie


lyozoh Fujita fut l’un des deux seuls pilotes de la Marine avec au moins, en une journée, dix victoires aériennes. Fils d’un médecin et d’une sage-femme, il naquit en 1917 dans la province du Shandong, en Chine. il commença à s’intéresser à la carrière navale alors qu’il suivait l’enseignement secondaire. Ses résultats scolaires lui facilitèrent l’entrée dans l’Etajima, au sein de la promotion 1938. Le jeune EV2. ter-mina sa formation de pilote en 1940.

Pour Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, le EVI. Fujita décolla du porte-avions Sorvii comme chef d’escadrille dans la seconde vague de chasseurs d’escorte. Après quelques passes de " strafing ", son Zero fut secoué par le souffle et les éclats de l’explosion d’une de ses propres cibles.

Les pilotes de la JNAF abordèrent l’année 1942 avec un moral excellent et avec une confiance totale dans le Zero. Un pilote de la Marine devait alors avoir accompli entre 50 et 1 00 heures de vol et quatre ou cinq appontages pour être affecté sur porte-avions et même les plus jeunes pilotes de la flotte totalisaient au moins 500 heures de vol. @ LV. lyozoh Fujita se trouvait parmi tous ces pilotes, gonflés par tant de glorieuses victoires accumulées, qui furent engagés dans la bataille de Midway. Il débuta les combats du 4 juin, dans un esprit de confiance inébranlable, par l’interception de bombardiers torpilleurs au cours d’une mission de protection de la force aéronavale japonaise. Guidé par radio sur les positions ennemies par les radaristes de la flotte, Fujita testa pour la première fois une nouvelle tactique qui consistait à piquer sur la formation ennemie plutôt que de l’attaquer par derrière. Il la traversa en tirant sans interruption et fut étonné de voir deux ou trois avions tomber, enveloppés de fumée.


" C’est la méthode ! " s’exclama Fujita. Il répéta ces manoeuvres, abattant encore quatre bombardiers torpilleurs (dont trois en coopération) et trois chasseurs (dont deux en coopération). Malheureusement pour lui, son appareil fut atteint par un tir japonais et il dut évacuer son avion. Se balançant sur de grandes vagues et sans espoir de secours, il se résigna à la mort mais, par chance, il fut recueilli par un destroyer après avoir passé seulement quatre heures dans l’eau.

" Après Midway, beaucoup des pilotes survivants furent retirés du service pour en faire des instructeurs ", regretta Fujita. " En retirant les vétérans des unités de première ligne, nous perdions nos capacités de combat. À la longue, ce fut une charge terrible pour nos pilotes. Je crois qu’enviton 1 0 % de nos pilotes vétérans tombèrent à M idway

Le LV. Fuiita fut ensuite affecté comme ici une division sur le porte-avions Hi.vo. Il combattit dans les îles Salomon et à Guadalcanal et, en novembre 1943, fut nommé chef du 301 Kû, sous le commandement du CF. Katsutoshi Yagi.

Avant la fin de la guerre, le LV. Fujita participa aux batailles d’Iwo Jima, de Formose et à la défense de l’archipel du Japon. Il termina la guerre sur la base de Fukuchiyama, dans l’attente d’une ultime contre-attaque contre les envahisseurs américains, qui ne parvint jamais à être mise su pied.

Le décompte final des avions abattus par le CC. Fujita n’est pas clair. Selon les historiens, il obtint 11 victoires, bien que d’autres sources montent son score à 42. " J’ai tiré sur tous ceux-ci et mes balles les touchèrent, mais combien tombèrent, je l’ignore " affirme cet homme modeste. Officiellement, sept de ses victoires furent homologuées.

Après la guerre, lyozoh Fujita fut pilote de ligne à la Japan Air Lines, avant de prendre sa retraite en 1978. Cet ancien président de l’Association des pilotes de Zéro fut invité comme intervenant au Symposium de la bataille de Midway, sur la base aéronavale de Pensacola en 1988. Il réside actuellement à Tokyo.


les as de la marine imperiale japonaise 1941 1945 coll cmbats du ciel ed Osprey/Delprado

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.