Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Bayezid Ier

, par

Bayezid Ier

Bayezid Ier (turc : Yıldırım Beyazıd) (arabe : يلدرم الصاعقة بايزيد yildirim aS-Sā`iqa bāyazīd) (turc : yıldırım, foudre ; tonnerre) (arabe : صاعقة Sā`iqa, foudre) est né à Edirne en 1360. Désigné par testament, il succéda à son père Murad Ier en 1389. À peine eut-il pris le pouvoir qu’il fit étrangler son frère aîné Yakub Çelebi. Son caractère emporté, et la rapidité de ses décisions lui valurent son surnom de « Foudroyant ». Il est fait prisonnier en 1402 par Tamerlan et est mort en captivité.

Il passa son enfance à Brousse où il reçut la meilleure éducation possible. Il fut nommé gouverneur de la province de Kutahya (grec : Κουταχια) par son père.

Pour se venger du meurtre de Murad Ier sur le champ de bataille de Kosovo il fit tuer tous les prisonniers Serbes. Malgré cela il conclut avec Stephan Lazarevic, fils du roi vaincu Lazare Hrebeljanovic, un traité laissant à la Serbie une large autonomie.

Il conquit la Bulgarie et le nord de la Grèce entre 1389 et 1395.

Dès 1389, les clans turc de l’Anatolie commencèrent à se rebeller contre les Ottomans. Bayezid arriva en Anatolie avec des troupes serbes et conquit l’émirat de Karaman en 1397 (Sud de la péninsule Anatolienne, antique Larande).

Il commença le blocus de Constantinople en 1391. Ce siège fut à la fois terrestre et maritime. Les Turcs ne vinrent pas à bout des murailles de la ville. Une armée hongroise menée par le roi Sigismond Ier de Luxembourg obligèrent Bayezid à lever le siège de Constantinople en 1392. En 1393, la ville de Tirnovo (Veliko Tǎrnovo) la capitale de l’Empire bulgare fut assiégée par Bayezid. Après cette campagne en Valachie et l’annexion de la province de Salonique en Grèce, le siège de Constantinople fut repris en 1395.

À la demande de l’Empereur byzantin Jean V Paléologue une nouvelle expédition de soutien fut organisée en 1396 avec les Vénitiens. Commandée par le roi de Hongrie et Saint Empereur romain germanique Sigismond Ier de Luxembourg cette armée de secours fut arrêtée par la forteresse de Nicopolis (Nikopol ou Nigbolu) et les coalisés durent se replier laissant les ottomans reprendre le terrain gagné. Cette expédition est appelée parfois « la dernière croisade » ou encore croisade de Nicopolis. Après cette victoire le calife abbasside Al Mutawakkil II nomma Bayezid Sultan d’Anatolie. Bayezid signe un traité de paix avec Sigismond. La Forteresse dite « Anadoluhisari » au bord du Bosphore

Le siège de Constantinople reprend pour la troisième fois. Pour ce faire la forteresse Anadoluhisari (mot à mot : forteresse d’Anatolie) fut construite au Nord de Constantinople sur la rive asiatique du Bosphore. Mais l’absence de marine et de canons suffisamment puissants, rendirent ce siège sans effet.

Le siège de Constantinople fut maintenu jusqu’en 1398. L’irruption de Tamerlan en Anatolie fit qu’il fut levé. Le traité prévoyait que Constantinople devait payer une très forte rançon et qu’une mosquée serait construite dans un quartier turc à Sirkesi. Bayezid engagea une bataille avec les génois du quartier de Galata sur la rive nord de la Corne d’Or.

En 1400, Tamerlan après avoir pillé un certain nombre de villages, réussit à soulever les petits royaumes turcs que Bayezid avait annexés. Le 20 juillet 1402 à Ankara s’engagea la bataille fatale pour Bayezid. Il fut vaincu, fait prisonnier et mis en cage comme trophée de guerre. L’état ottoman entre dans une période de désordres et de querelles de succession appelée « l’interrègne ».

Bayezid est mort en captivité en 1403, d’après certains il se serait suicidé.

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.